Publicité

QUESTION D'ACTU

Epigallocatéchine gallate

Le thé vert réduirait les effets néfastes du régime occidental

Le thé vert contient de fortes doses d’EGCG, une catéchine qui réduirait la prise de poids et préviendrait la résistance à l’insuline et le déclin cognitif.

Le thé vert réduirait les effets néfastes du régime occidental Nitrub/epictura

  • Publié 07.08.2017 à 18h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Une raison supplémentaire de boire du thé vert. Selon une étude publiée dans la revue FASEB Journal et menée sur des rongeurs, l’épigallocatéchine gallate (EGCG), un antioxydant que l’on retrouve en abondance dans le thé vert, permettrait de renforcer la santé cérébrale. L’étude montre en effet que cette catéchine peut limiter l’absorption de graisses par l’organisme et ainsi, réduire les risques de résistance à l’insuline et de déclin cognitif.

Des travaux précédents avaient déjà mis en avant les bénéfices de l’EGCG dans la prévention de plusieurs pathologies. Cette fois, les chercheurs se sont intéressés sur le potentiel de ce composant et sur sa capacité à limiter les effets délétères du régime occidental, trop riche en graisses et en sucres, et associé à un surrisque de déclin cognitif et de résistance à l’insuline.

Prise de poids limitée

Les chercheurs ont divisé des souris mâles âgées de trois mois en trois groupes. Le premier était nourri selon un régime standard. Le deuxième a reçu une alimentation riche en graisses et sucres. Le dernier a reçu ce même régime riche, mais supplémenté avec de l’EGCG.

Pendant 16 semaines, l’équipe a collecté les données sur les trois groupes. Elle a pu observer que les souris nourries avec un régime gras et sucré avaient une masse corporelle bien supérieure au groupe contrôle, mais aussi au groupe ayant reçu le même alimentation et l'EGCG.

Les rongeurs ont subi une série de tests afin d’évaluer leurs performances cognitives. Or, ceux qui avaient reçu le régime gras et sucré avaient plus de difficultés à tous les exercices mémoriels que ceux qui avaient été supplémentés.

Ne point abuser

Selon les chercheurs, ces résultats suggèrent que l’EGCG pourrait limiter les risques induits par les régimes trop gras et sucrés. L'idéal serait, évidemment, d'adopter un régime sain, mais soyons pragmatique. « L’habitude ancestrale consistant à boire du thé vert pourrait constituer une alternative plus efficace encore que la médecine, quand il s’agit de combattre l’obésité, la résistance à l’insuline et les troubles de la mémoire », écrivent les auteurs. Des résultats à confirmer d’urgence chez l’humain, tant ils ouvrent de perspectives.

Pour autant, abuser des sachets de thé vert ou des compléments alimentaires à base d’EGCG ne serait pas prudent. Des soupçons pèsent sur sa toxicité sur le foie, à forte dose. Une autre étude, publiée dans la revue Toxicology Letters, revient sur ces risques pour tenter de les évaluer. Les auteurs recommandent de ne pas excéder la dose de 300mg d’EGCG par jour afin d’écarter tout risque de trouble hépatique lié à une surconsommation.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité