Publicité

QUESTION D'ACTU

Classement Forbes

Réseaux sociaux : ce que révèlent les tweets des grandes fortunes

La clé du succès se cache peut-être sur les réseaux sociaux. Des ordinateurs ont décrypté les points communs des grands hommes d’affaires de ce monde.

Réseaux sociaux : ce que révèlent les tweets des grandes fortunes Anthony Weate/QUT Marketing & Communication

  • Publié 31.07.2017 à 07h35
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un secret bien gardé de ceux qui ont atteint le classement des personnes les mieux payées. Et il vient d’être décrypté par une armée d’ordinateurs. A l’aide d’algorithmes de machine learning, des chercheurs de l’université technologique du Queensland (Australie) ont analysé la personnalité des plus grands entrepreneurs de la planète. Et il semblerait que les messages postés sur Twitter en disent long sur ce qui fait leur succès.

Plus d’ambition

Des milliers de tweets de célébrités comme Bill Gates, Oprah Winfrey ou encore Elon Musk ont été passés au crible informatique. Au total, 106 célébrités figurant dans le classement des grandes fortunes des magazines Forbes et Fortune ont été sélectionnées.

« L’objectif était de mieux comprendre ce qui constitue l’esprit entrepreneurial, comment ils voient le travail, comment ils réussissent », résume le Pr Martin Obshonka, co-auteur de ces travaux publiés dans le Journal of Business Venturing Insights.

Et les résultats sont plutôt surprenants. Les PDG connus dans le monde entier présentent plus de traits évoquant l’esprit entrepreneurial que les véritables entrepreneurs. Dans leurs tweets, ils font preuve de plus d’ouverture aux nouvelles idées, d’ambition et de confiance en soi.

Un innovateur instable

Les messages des entrepreneurs, eux, correspondent plus à l’idée qu’on se ferait d’une personnalité novatrice : ouverts aux nouvelles expériences, ils se montrent aussi plus indépendants.

Mais une personnalité a retenu l’attention du chercheur Australien : celle de Donald Trump. Le président des Etats-Unis a d’abord été un homme d’affaires reconnu. Et il en présente tous les signes, d’après l’étude publiée dans Small Business Economics. Pour résumer, ses tweets évoquent un « innovateur instable sur le plan émotionnel ».

Sur le plan financier, le caractère du milliardaire a tout pour plaire. Enthousiasmé par les solutions peu conventionnelles, il a un esprit de compétition prononcé, intègre les codes sociaux et adhère aux valeurs du machiavélisme. Et ce plus que les autres entrepreneurs d’envergure comparable.

Un double tranchant

Mais cette ténacité risque d’être à double tranchant maintenant que Donald Trump est président. Car les tweets de l’homme d’affaires ont aussi une part d’ombre : il a du mal à contrôler ses émotions et fait preuve d’instabilité dans ce domaine. Ce qui en fait une personnalité « créative destructrice ».

« Être déterminé, indépendant et créatif tout en brisant les règles peut être bénéfique pour un entrepreneur, mais plus inhabituel dans la sphère des politiciens de haut niveau, particulièrement quand ce trait est associé à un haut niveau de névrose », souligne le Pr Obschonka. Cet état d’esprit pourrait aussi bien stimuler l’innovation aux Etats-Unis que faire échouer la diplomatie, d’après eux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité