Publicité

QUESTION D'ACTU

Dimpleplasty

Chirurgie esthétique : la nouvelle mode des fossettes aux États-Unis

De plus en plus de jeunes Américains se font créer des fossettes temporaires par des chirurgiens esthétiques.

Chirurgie esthétique : la nouvelle mode des fossettes aux États-Unis Aderonke Bamidele?/Twitter

  • Publié 25.07.2017 à 17h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux États-Unis, en matière de look, rien n’est inaccessible. Les opérations classiques – liposuccion, augmentation mammaire, rhinoplastie et lifting – ont fait des petits. Botox, reconstruction des pommettes, implants fessiers et même chirurgie génitale se sont démocratisés. Et une nouvelle mode s’est emparée des Américains.

Miranda Kerr, Matthew McConaughey, Jennifer Garner ou encore Kirsten Dunst. Ces stars ont toutes un point commun qui fait rêver de nombreuses femmes américaines : elles arborent de jolies fossettes, qui participent grandement à leur charme. Pourquoi ne pas s’en faire créer par un chirurgien ?

Une mode qui sourit surtout aux chirurgiens 

C’est un nouvel Eldorado pour les praticiens. L’opération, rapide, sous anesthésie locale, est facturée entre 700 et plus de 2 000 euros ! Un petit caprice coûteux, surtout que les résultats ne tiennent que deux mois environ.

 

 

Les fossettes apparaissent naturellement chez environ une personne sur cinq. Elles sont causées par une malformation du grand zygomatique, un muscle qui relie les pommettes aux commissures des lèvres, et qui se contracte à l’occasion d’un sourire. Lorsque le muscle est trop court, un trou se forme.

Pour la recréer artificiellement, les chirurgiens esthétiques créent une adhérence entre les différentes couches de tissu de la joue. Ainsi, au moment du sourire, les muqueuses vont s’accrocher à la peau, la tirer, et causer l’apparition d’un petit trou.

Bénéfice/risque discutable 

Mais, comme toute intervention chirurgicale, la « dimpleplasty » n’est pas sans risque. Les chirurgiens s’accordent à reconnaître qu’elle peut causer des difformités difficiles à rectifier, en plus de la douleur, de la gêne, et des risques inhérents à la chirurgie.

Jusqu’à présent, la technique est surtout répandue outre-Atlantique, même si certains chirurgiens français affirment la pratiquer. En espérant pour ceux qui tentent l'opération que les résultats sont moins effrayants que ceux publiés par les chirurgiens américains. En matière de beauté, les artifices sont rarement efficaces.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité