Publicité

QUESTION D'ACTU

Prothèse auditive

Surdité : un appareil externe devrait changer la vie des enfants

Lors du dernier congrès d'ORL à Paris, l'entreprise MED-EL a présenté une nouvelle solution auditive pour les enfants souffrant notamment de malformation de l'oreille. 

Surdité : un appareil externe devrait changer la vie des enfants robertprzybysz

  • Publié 01.07.2017 à 10h20
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, 1 enfant sur 8 000 naît avec une malformation de l’oreille appelée microtie. Au cours du développement, le cartilage de l’oreille ne s’est pas développé correctement. Le conduit auditif externe ou le tympan peut aussi être absent. L’audition de ces enfants est alors compromise.

Ce type de surdité est appelé surdité de transmission. Habituellement, l’oreille interne, ou cochlée, fonctionne très bien. Mais du fait de leur malformation, les sons ne parviennent pas à cette zone. Résultat : si quelqu’un crie, ces enfants entendent seulement un murmure.
« Généralement, ils souffrent d’une surdité moyenne ou sévère. Si les deux oreilles sont touchées, cela peut provoquer des retards importants de langage », explique le Pr Françoise Denoyelle, chirurgien ORL pédiatrique à l’hôpital Necker (Paris) et directrice du Centre de Référence des Malformations ORL rares.


Une réhabilitation difficile

Pour pallier cette surdité, les aides auditives classiques ne peuvent pas être utilisées. « Jusqu’à 5 à 6 ans, nous utilisons des vibrateurs que l’on place sur le cuir chevelu et qui transmettent le son à l’oreille interne en passant par l’os, décrit la spécialiste. Mais ces appareils sont forcément maintenus par un bandeau très serré, ce qui est contraignant et inconfortable pour les enfants ».

Des systèmes implantables avec des vis dans l’os ou aimantés peuvent être utilisés. Mais ces appareillages ne conviennent pas à tous les enfants, certains ne pouvant pas être opérés. « Et avant de proposer ces systèmes implantables, nous avons besoin de réaliser des tests prolongés avec les autres appareils pour choisir l'appareil implantable. Il sont aussi employés pour des troubles de l’audition transitoires », relève le Pr Denoyelle.

Ecoutez...
Françoise Denoyelle, chirurgienne ORL à l'hôpital Paris Necker : « Au-delà il faut des appareils pour amener le son à l'oreille interne... »

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un nouveau dispositif plus confortable

Une problématique qui n’a pas laissé les fabricants d’implants insensibles. A l’occasion du 21e congrès mondial de l’ORL qui s’est tenu à Paris du 24 au 28 juin derniers, l’entreprise MED-EL a présenté son système ADHEAR. Qualifiée de première mondiale, cette nouvelle solution auditive non implantable permet de s’affranchir des bandeaux inconfortables. Comme les anciennes solutions, elle convertit les sons en vibrations puis les transmet à l’oreille interne à travers l’os. 
« Cet appareil va vraiment nous rendre service. Il sera par exemple très utile chez les enfants souffrant de surdité unilatérale ou atteints de ce type de surdité et ayant une autre oreille un peu déficiente », explique la spécialiste.

Placé contre la mastoïde derrière l’oreille, le processeur de cette aide auditive mesure moins de 4 cm de large et 2 cm de hauteur. Elle tient grâce à un adhésif qui résiste à l’eau et reste en place entre 3 et 7 jours. « En plus, il est doté du système micro HF qui permet de capter la voix de l’interlocuteur. Cela permet d’éliminer les bruits environnants, ce qui peut être très important en classe par exemple », ajoute le Pr Denoyelle.

Source : Anne-Laure Lebrun/Pourquoidocteur


Disponible à l'automne

Les adultes ne pouvant pas utiliser d'appareil implantable pourront également en bénéficier. Il s’agit notamment d’adultes souffrant de séquelles d’otites chroniques, précise la spécialiste.

L’entreprise a annoncé que ce système devrait être disponible à l’automne et coûter 3 000 euros. Il devrait être remboursé à la même hauteur que les autres prothèses auditives, soit 1 400 euros pour un enfant et 200 euros pour un adulte.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité