Publicité

QUESTION D'ACTU

Agence européenne des médicaments

EMA : Agnès Buzyn lance une task force pour soutenir Lille

La ministre de la Santé veut renforcer la candidature de Lille pour accueillir le siège de l'Agence européenne des médicaments, délocalisé dans la foulée du Brexit.

EMA : Agnès Buzyn lance une task force pour soutenir Lille jpgon/epictura

  • Publié 23.06.2017 à 11h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Un petit coup de pouce à la candidature lilloise. La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé ce jeudi une "task force" visant à défendre la postulation de Lille pour accueillir l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui doit quitter Londres dans la foulée du Brexit. Présidé par le Pr Jean-Luc Harousseau, ce groupe sera chargé de coordonner les actions des différents intervenants et parties prenantes, de « consolider le dossier » et de « promouvoir la candidature au niveau des États européens ».

« Nous pensons que Lille est une excellente candidature : c'est la ville européenne la plus proche de Londres où la qualité des scientifiques est reconnue et où il y a un pôle de compétitivité en santé », a déclaré la ministre en marge d'une conférence de presse à la mairie de Lille.

Expertise scientifique

Agnès Buzyn a ainsi mis en avant « l’expertise scientifique » de la ville, ainsi que sa proximité avec Londres, qui « permettra aux agents de ne pas se sentir expatriés trop loin de leur base », a-t-elle plaidé.
Mais la capitale des Flandres devra affronter d’autres concurrents : Amsterdam, Copenhague, Stockholm ou encore Barcelone sont également sur les rangs pour accueillir l'EMA, qui compte actuellement 900 salariés. « Quasiment tous les pays européens ont souhaité présenter une candidature », a précisé la ministre.Toutes les candidatures devront être déposées avant le 31 juillet et seront étudiées par la Commission européenne d'ici au 30 septembre. Plusieurs critères seront pris en compte – accessibilité du site, perspectives d'emploi pour les conjoints des employés, perspectives d'études pour leurs enfants… Le choix final reviendra aux États membres, lors d’un vote qui doit avoir lieu le 20 octobre.

La principale mission de l'Agence européenne des médicaments consiste à évaluer les produits de santé (médicaments, dispositifs médicaux) et à délivrer leur autorisation de mise sur le marché européen. L’EMA veille également sur la disponibilité des médicaments dans l’UE et leur sécurité. En France, son équivalent est l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité