Publicité

QUESTION D'ACTU

A l’hôpital de Royan

Décès de Victor Lanoux : l'AVC est la 3e cause de mortalité chez l'homme

L'acteur Victor Lanoux est mort à l'âge de 80 ans. Il a succombé à un accident vasculaire cérébral dans la nuit du 3 au 4 mai.

Décès de Victor Lanoux : l'AVC est la 3e cause de mortalité chez l'homme BENAROCH/SIPA

  • Publié 04.05.2017 à 18h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Les plus jeunes s’en souviendront comme Louis la Brocante. Les moins jeunes auront un souvenir ému de sa prestation dans Un éléphant, ça trompe énormément. Victor Lanoux est mort, dans la nuit du 3 au 4 mai, à l’âge de 80 ans. L’acteur français était hospitalisé depuis plusieurs jours à l’hôpital de Royan (Charente-Maritime), après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

L’interprète, rendu célèbre par L’affaire Dominici, a été plongé dans le coma après son AVC. Pour l’octogénaire, cet incident marque la fin d’une longue série de problèmes de santé. En 2007 déjà, il est hospitalisé au cours d’un tournage, à cause d’un malaise.

La longue récupération

Victor Lanoux souffrait alors d’un anévrisme aortique qui s’est subitement aggravé. Après avoir repoussé l’intervention à plusieurs reprises, il finit par céder. Mais l’opération ne se déroule pas comme prévu. L’acteur se réveille avec une hémiplégie, la voix voilée. Une corde vocale a été sectionnée par accident. Il s'engage alors dans une longue bataille pour se remettre de cette complication.

Quatre ans plus tard, Victor Lanoux retourne à l’hôpital. L’intervention, très longue, doit corriger les erreurs commises en 2007. Une troisième chirurgie est prévue. Mais l’acteur refuse. Il sombre alors dans une sévère dépression et tente de mettre fin à ses jours. Il ne doit la vie qu’à l’arrivée prématurée de son épouse.
L’interprète reprend finalement le chemin des plateaux.

Les hommages se sont multipliés depuis l’annonce. Bernie Bonvoisin, qui l’a dirigé à deux reprises, a salué « une nature fabuleuse, un immense acteur ». Jean Rochefort, comparse sur le plateau d’Un éléphant…, s’est quant à lui souvenu d’un « grand acteur, bougon, tendre et timide ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une course contre la montre

Avec 40 000 morts par an, l’AVC est la première cause de décès chez les femmes, la troisième chez les hommes. Pour les survivants – 30 000 chaque année environ –, les séquelles sont lourdes et handicapantes. L'accès aux soins reste inégal, et n’offre pas les mêmes chances aux citoyens. 5 à 10 % des malades bénéficient du traitement adapté, alors que 20 % au moins pourraient le recevoir.

« Selon l’hôpital où vous allez, le délai d’accès à la thrombolyse est de 20 minutes en moyenne à 1 h ou 1 h 30, chiffrait en 2016 le Pr Pierre Amarenco pour Pourquoidocteur. Nous ne pouvons pas garantir aux malades qu’ils bénéficient d’un égal accès aux soins partout sur le territoire. » Royan, où Victor Lanoux a fini ses jours, fait partie des zones isolées.

Une prise en charge rapide est cruciale, lorsque les premiers signes de l’AVC se manifestent. Du délai de traitement dépendent l’évolution du patient et son espérance de vie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité