Publicité

QUESTION D'ACTU

Détresse psychologique

Huit millions d’Américains souffrent de troubles mentaux sévères

Une vaste étude montre que 3,4 % de la population américaine est atteinte de détresse psychologique sévère, un chiffre en hausse.

Huit millions d’Américains souffrent de troubles mentaux sévères focuspocusltd/epictura

  • Publié 07.04.2017 à 07h45
  • |
  • |
  • |
  • |


La prévalence des troubles psychiatriques augmente aux Etats-Unis. Selon une étude menée par les CDC (Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies), la proportion d’adultes américains atteints de détresse psychologique sévère ne cesse de croître, pour atteindre 3,4 % de la population, soit plus de 8,3 millions de personnes.

Les travaux, publiés dans la revue Psychiatric Services, se fondent les sur données fédérales des services de santé. Ils regroupent des informations sur plus de 30 000 foyers, soit 200 000 Américains âgés de 18 à 64 ans, issues de tous les Etats, les groupes socio-économiques et les horizons culturels.

Pas d'accès aux soins

La détresse psychologique sévère se caractérise par un sentiment de tristesse, de dévaluation de soi-même et d’épuisement psychologique, propres à atteindre le bien-être de l’individu. Les études précédentes avaient évalué à moins de 3 % le taux de la population américaine atteinte de ces troubles.

Les auteurs ont par ailleurs identifié des failles dans la prise en charge des pathologies mentales par les services de santé américains. La littérature met ainsi en évidence des difficultés d’accès aux soins pour les personnes atteintes de détresse psychologique sévère, sans expliquer tout à fait l’origine de ces lacunes.

« Cela pourrait être lié aux pénuries de professionnels, à l’augmentation des coûts liés aux soins non remboursés par les assurances, à la crise… et à d’autres raisons qui nécessitent des investigations plus étayées », écrivent les chercheurs, du NYU Langone Medical Center.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

43 000 suicides 

Les scientifiques ont ainsi observé qu’en 2014, près d’un Américain atteint de détresse psychologique sévère sur dix (9,5 %) n’avait toujours pas de couverture médicale pour des soins psychiatriques ou un soutien psychosocial ; 9,9 % des patients déclarent ne pas pouvoir se payer de médicaments pour traiter leur trouble.

« Selon nos données, nous estimons que des millions d’Américains ont un fonctionnement affectif détérioré, qui les mène à une moins bonne qualité de vie et espérance de vie, poursuivent-ils. Notre étude pourrait aussi expliquer pourquoi plus de 43 000 personnes se suicident chaque année aux Etats-Unis ».

Dans leurs prochains travaux, l’équipe tentera d'évaluer l'impact du sous-diagnostic de la détresse psychologique sévère sur les pratiques médicales et sur l'utilisation inadaptée du système de santé. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité