Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutter contre l'anti-biorésistance

Un nouveau test pour dépister la grippe en un temps record

Des scientifiques viennent de mettre au point un test sanguin pour dépister la grippe en moins d'une heure. Une piste encourageante pour lutter contre l'anti-biorésistance.

Un nouveau test pour dépister la grippe en un temps record photographee.eu

  • Publié 08.04.2017 à 15h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Dépister la grippe en moins d'une heure ? Voilà une promesse qui fait rêver. Pourtant, c'est bel et bien la méthode que des scientifiques auraient mise au point, selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet Respiratory Medicine.

Test moléculaire

L'intérêt d'une méthode de dépistage rapide de la grippe ? Lutter contre l'anti-biorésitance en évitant de prescrire des traitements anti-antibiotiques à titre préventif. C'est le Dr Tristan Clark, professeur au département des maladies infectieuses de l'université de Southampton (États-Unis) qui a mis au point cette méthode avec ses confrères du Royaume-Uni du Centre de recherche biomédicale.

Destiné à être administré dans les centres d'urgences des hôpitaux, le test de dépistage fonctionne grâce à un prélèvement sanguin associé à un test moléculaire via un combiné portable qui permettrait de réduire les temps d'attente liés aux analyses en laboratoire.

Une étude de contrôle a été réalisée sur 720 patients au cours des hivers 2015 et 2016. Les participants souffraient tous d'asthme, de pneumonie ou de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO). Les résultats ont prouvé une détection rapide de la grippe chez chacun de ces patients, qui ont ensuite pu être traités selon leur pathologie.


Anti-biorésitance : 700 000 décès par an 

Le Dr Clark voit dans ces résultats une piste encourageante pour lutter contre le fléau de l'antio-biorésistance, responsable d'au moins 700 000 décès dans le monde chaque année et provoquée par la prise excessive d'anti-antibiotiques.

« Les antibiotiques ne sont efficaces que pour traiter les infections bactériennes et non les infections causées par un virus comme celui du rhume ou de la grippe, mais ils sont souvent prescrits « au cas où», lorsque la cause de l'infection n'est pas claire. Les tests comme celui-ci, qui permettent un traitement personnalisé ont un rôle majeur à jouer dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques", conclut-il.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité