Publicité

QUESTION D'ACTU

Fenêtre clé de 4 ans

Adolescents : faire du sport pour renforcer les os

Les adolescents qui font plus d'une heure de sport par jour ont des os plus denses et plus solides que ceux qui restent assis trop souvent.

Adolescents : faire du sport pour renforcer les os yanlev/epictura

  • Publié 24.03.2017 à 17h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Les recommandations sont claires. Entre 5 et 17 ans, 60 minutes d’activité physique sont recommandées chaque jour. Ces bonnes habitudes sont bénéfiques pour le cœur, contre l’obésité... Les os tirent eux aussi profit d’une vie un peu moins sédentaire. Comme le montre une étude de l’université de Colombie-Britannique (Canada), parue dans le Journal of Bone and Mineral Research, les adolescents qui bougent suffisamment ont des os plus solides.

A l’adolescence, une fenêtre de 4 ans joue un rôle crucial dans le développement du squelette. De 6 à 10 ans pour les filles, 12 à 16 ans pour les garçons, un tiers du squelette se forme. Et l’os est particulièrement réactif à l’activité physique. Des exercices qui incluent de la course et des bonds favorisent sa solidité.

Des os plus denses

Et pourtant, en France, 14 % des garçons et 6 % des filles font au moins une heure de sport par jour. Quelles sont les conséquences ? C’est ce qu’ont voulu savoir les chercheurs canadiens. Ils ont suivi 309 adolescents au cours de cette fenêtre de 4 ans. A l’aide de radios, ils ont comparé l’évolution du tibia et du radius.

Deux groupes ont été formés : les adolescents qui effectuent les 60 minutes quotidiennes d’activité, et ceux qui en font moins de 30 minutes. Seuls 43 % des participants atteignent le seuil recommandé. Bien leur en a pris puisqu’ils ont un os spongieux plus consistant.

Si l’activité physique est élevée, la solidité osseuse est accrue de l’ordre de 47 à 65 % chez les jeunes hommes, 59 à 91 % chez les jeunes filles. Cela signifie que la densité osseuse est plus grande, que la composition est plus optimale et les os de taille normale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un pari à long terme

Sans surprise, au décours de l’adolescence, la part d’activité physique recule, de 30 % en moyenne. Il est donc important d’insister à cette période. « Nous avons besoin d’approches qui s’appuient sur l’école et les communautés pour faciliter l’accès des enfants et des familles à plus d’activités », explique Leigh Gabel, qui signe cette étude.

Certains types de sport sont particulièrement recommandés car ils allient course et sauts. C’est le cas du football, du basket, ou encore de l’ultimate. Mais les ados peuvent aussi se tourner vers des activités à la maison comme danser, jouer au parc ou avec son animal de compagnie.

Quel que soit le choix, l’activité physique est cruciale. Car de bons os garantissent une meilleure santé sur le long terme. Ostéoporose et fractures se développent plus facilement sur une ossature trop faible. L’âge avançant, les risques augmentent considérablement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité