Publicité

QUESTION D'ACTU

Dermatologie

Eczéma du nourrisson : les antibiotiques inutiles en cas d'infection

L'eczéma modéré et infecté guérit aussi vite avec des antibiotiques qu'avec le traitement associant corticoïdes et crèmes émollientes.

Eczéma du nourrisson : les antibiotiques inutiles en cas d'infection AChubykin/epictura

  • Publié 17.03.2017 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Les antibiotiques ne seraient pas utiles pour traiter un eczéma surinfecté, rapporte une étude publiée dans Annals of Family Medicine. Les chercheurs de l’université de Cardiff (Grande-Bretagne) indiquent que 40 % des enfants souffrant de cette maladie de peau reçoivent une crème antibiotique ou un traitement oral pour traiter une infection. Or ces médicaments ne feraient pas mieux que les crèmes émollientes et pommade aux corticoïdes.

Infections peu fréquentes

Avec 10 à 15 % des nourrissons concernés, l’eczéma, ou dermatite atopique, est l’une des maladies dermatologiques les plus fréquentes chez l’enfant. Chez le tout petit, les lésions se concentrent surtout au niveau du visage, des bras et des jambes. Chez les plus grands, l’atteinte se localise au niveau du cou, des plis du coude et des genoux, ainsi que les poignets.

L’eczéma peut s’infecter parce que l’enfant se gratte. Le plus souvent, les lésions sont infectées par le staphylocoque doré, une bactérie naturellement présente à la surface de la peau. Cette complication de la dermatite atopique est rare, souligne la Société française de dermatologie sur son site dermato-info.fr. Et dans certains cas, les médecins prescrivent un traitement antibiotique, bien que la littérature scientifique soit peu fournie à ce sujet.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Risque d'allergie

Les pédiatres de l’université Cardiff ont donc voulu évaluer leur efficacité. Pour cela, ils ont sélectionné une centaine d’enfants atteints d’eczéma modéré infecté. Une quarantaine a reçu le traitement classique à base de dermocorticoïdes et de soins hydratants, et les autres ont reçu, en plus, des antibiotiques (oral ou en crème). L’évolution des lésions a été observée 15 jours, 4 semaines puis 3 mois après le début des traitements.

L’analyse des chercheurs montre que le traitement antibiotique, quel que soit sa forme, n’a pas fait mieux que les crèmes hydratantes et la cortisone. Les auteurs notent même que les lésions se sont vite résorbées chez les enfants ne recevant que les soins habituels. « Notre étude suggère que même en cas de signes d’infection, les enfants atteints d’eczéma modéré ne tirent pas bénéfices des antibiotiques, et pire leur utilisation favorise la résistance aux antibiotiques et accroît le risque d’allergie ou de sensibilité cutanée », résume le Dr Nick Francis, le responsable de travaux, ajoutant que les dermocorticostéroïdes et les crèmes hydratantes forment l’arsenal principal pour soigner un eczéma surinfecté.

 

Eviter les infections

Par ailleurs, les pédiatres et dermatologues rappellent qu’il faut régulièrement couper les ongles des enfants pour éviter les lésions de grattage, qui deviennent vite des nids à microbes. Ils ajoutent qu’en cas de transpiration et en sortant de l’eau (bain, piscine, mer), la peau doit être rincée abondamment et séchée en tamponnant avec la serviette.

Pour le lavage, préférez les savons surgras ou gel douches parfumés. Enfin, il faut éviter d’agresser la peau en limitant le contact avec des tissus rugueux ou synthétique, et la laine. Mieux vaut utiliser le coton ou le lin considérés comme moins irritants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité