Publicité

QUESTION D'ACTU

Pas celui des pères

Les enfants perturbent le sommeil des mères

Moins de la moitié des femmes ayant des enfants dorment 7 heures par nuit, contre 60 % chez les autres femmes. 

Les enfants perturbent le sommeil des mères HighwayStarz/epictura

  • Publié 27.02.2017 à 07h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Quand il y a des enfants à la maison, le sommeil des mamans trinque. En revanche, les papas semblent dormir sur leurs deux oreilles, suggère une étude qui sera présentée lors du Congrès annuel de l’Académie américaine de neurologie organisé à Boston du 22 au 28 avril prochain.

Les chercheurs de l’université du Sud de la Géorgie (Etats-Unis) ont constaté ces différences après avoir interrogé par téléphone plus de 5 800 personnes, dont 2 900 femmes de 45 ans ou moins.
Les participants devaient évaluer la durée de leurs nuits sommeil et le nombre de jours dans le mois au cours desquels ils se sentaient fatigués. Les chercheurs notaient également leur âge, le nombre d’enfants, le revenu, l'indice de masse corporelle ainsi que l’existence d’un éventuel trouble du sommeil comme les ronflements.


Les enfants, source de fatigue

Chez les femmes, il apparaît que la seule cause de leur privation de sommeil soit les enfants. Pleurs, biberons, cauchemars les empêchent de fermer l’œil. Près de la moitié d’entre elles ont rapporté dormir au moins 7 heures par nuit, contre plus de 60 % des femmes sans enfant. Ainsi, au moins une mère sur 2 dort moins que les durées recommandées par les spécialistes.

Ces nuits décousues entraînent alors une fatigue persistante chez ces dernières. L’étude montre en effet que les jeunes mères se sentent épuisées au moins 14 jour dans le mois, contre une moyenne de 11 pour leurs amies sans bambin.

En revanche, le sommeil des hommes ne semble pas être perturbé par la présence ou non d’enfants. Une information qui nourrira (malheureusement) l’image répandue du père à l’oreille moins fine que la mère, et que rien ne les sort de leurs douces nuits. 

Une privation dangereuse

« Avoir suffisamment de sommeil est un élément clé de notre santé », rappelle le Dr Kelly Sullivan ajoutant que le manque de sommeil peut affecter notre santé cardiaque mentale, et favorise la prise de poids. « Il est très important de comprendre pourquoi les gens ne dorment pas afin de les aider ».

Car les conséquences de ces nuits écourtées peuvent s’avérer désastreuses. Une étude écossaise menée auprès de jeunes mères avait montré que les nuits blanches suivant la naissance de l’enfant pouvaient induire des symptômes proches de l’ivresse.
Les chercheurs avaient alors souligné les dangers de la conduite automobile. Des inquiétudes confirmées récemment par la Fondation pour la sécurité routière de l’Association automobile américaine. Selon elle, ne pas dormir pendant 17 heures a le même impact sur l’organisme que 0,5 g d’alcool dans le sang. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité