Publicité

QUESTION D'ACTU

Poires, agrumes, légumes verts

Dix fruits et légumes par jour pour éviter 8 millions de morts

Doubler les portions quotidiennes de fruits et légumes est bénéfique en prévention. 10 portions par jour réduisent aussi la mortalité précoce.

Dix fruits et légumes par jour pour éviter 8 millions de morts nmedia/epictura

  • Publié 23.02.2017 à 19h35
  • |
  • |
  • |
  • |


« Cinq portions de fruits et légumes, c’est bien, mais dix par jour, c’est encore mieux. » Ces mots sont ceux du Dr Dagfinn Aune, chercheur à l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni). Il cosigne, dans l’International Journal of Epidemiology, une méta-analyse sur le rôle préventif des fruits et légumes. Doubler la portion quotidienne pourrait éviter près de 8 millions de décès prématurés dans le monde.

Un objectif peu atteint

Ces 95 études rassemblées par les chercheurs portent sur un total de 2 millions de personnes. C’est à partir de ces données que l’équipe tire ses estimations. Dès 200 grammes de fruits et légumes par jour – soit la moitié de la dose recommandée – les bénéfices de cette habitude s’observent. Infarctus, AVC, cancer… de nombreuses pathologies sont évitées.

Mais consommer 10 portions de fruits et légumes par jour s’avère encore plus bénéfique : le risque de décès prématuré ou encore d’AVC est réduit d’un tiers. L’intérêt en terme de survie est substantiel. Si tout le monde consommait les 5 portions recommandées, plus de 5 millions de décès seraient évités. En passant à 10 portions quotidiennes, on passe à 7,8 millions de morts en moins.


Ces conseils restent plus faciles à prodiguer qu’à appliquer. D’après les résultats préliminaires de la cohorte Constances, publiés dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, seuls 8 % des Français atteignent cet objectif.

80 grammes par portion

Certains fruits et légumes sont plus bénéfiques que d’autres sur la santé. Poires, agrumes et légumes verts, par exemple, ont un rôle majeur dans la réduction du risque cardiovasculaire. Légumes jaunes, crucifères ou verts, eux, ont un impact plus marqué sur le cancer. Le tout indépendamment de la cuisson.

« Les fruits et légumes réduisent les taux de cholestérol, la pression artérielle et améliorent la santé des vaisseaux sanguins et du système immunitaire, détaille le Dr Dagfinn Aune. Cela peut être lié au réseau complexe de nutriments qu’ils contiennent. » Le chercheur cite aussi les composés antioxydants de plusieurs produits ainsi que les glucosinolates, contenus par les crucifères, qui activent des enzymes contre le cancer.

Un repère simple permet d’identifier les portions de fruits et légumes, de 80 grammes selon les autorités sanitaires. Cela correspond à une petite banane, une pomme ou encore à trois cuillères à soupe de légumes cuisinés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité