Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Les Français ne veulent pas devenir centenaires

Deux tiers des Français ne souhaitent pas atteindre leur centième anniversaire. Ils préfèrent vieillir moins longtemps, mais en bonne santé, et si possible, chez eux. 

Les Français ne veulent pas devenir centenaires lisafx/epictura

  • Publié 09.11.2016 à 17h36
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2060, un tiers des Français aura plus de 60 ans, soit plus de 23 millions d’hommes et femmes. Un vieillissement de la société qui ne semble pas effrayer les Français, à en croire un sondage (1) réalisé par l’institut d’études Creatests pour les salons Silver Economy Expo et Solulo.

Puisque prendre de l’âge est inévitable, mieux vaut choisir de bien vieillir, ont l’air de dire les personnes interrogées. Elles sont en effet près d’une sur trois à considérer qu’être « vieux » n’est pas une question d’âge mais d’esprit. Et marquent alors une nette différence entre « senior » et « vieille personne ».
Le premier désignant une personne de 60 à 70 ans, et le second une personne âgée de plus de 70 ans. « Porteur de valeurs positives et de dynamisme, le terme « senior » s’est imposé auprès des Français : on est « senior » en fin de carrière ou au début de la retraite, on devient "vieux" plus tard, précise Alain Bosetti, président des salons Silver Economy Expo et Solulo. Dans la sphère professionnelle, "silver" s’utilise de plus en plus. Nous verrons dans quelques années si ce qualificatif est également adopté par le grand public. » 

Malgré cette vision positive de la vieillesse, les Français semblent préoccupés par la dépendance et sa prise en charge. Pour bon nombre d’entre eux, l’admission en maison de retraite, le besoin d’aide pour les tâches quotidiennes ou les difficultés à marcher et se déplacer sont les principaux signes de la vieillesse.


Bien vieillir

Les Français sont ainsi très nombreux (65 %) à ne pas vouloir atteindre leur centième anniversaire, bien que près de la moitié pense que cela est possible. Ils préfèrent donc vieillir moins longtemps, mais en bonne santé. 
Pour cela, deux tiers des personnes sondées estiment que les politiques publiques devraient axer leurs efforts sur « le bien vieillir ». Et elles sont autant à souhaiter que les autorités incitent la population à adopter un mode de vie sain, sans toutefois contraindre ou sanctionner les récalcitrants.

En outre, trois quarts d’entre elles se prononcent en faveur des aides à domicile pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles le plus longtemps possible. Une aide qui est encore trop peu soutenue par les politiques publiques, estiment-elles.


(1) Etude administrée en ligne par l’institut Creatests en septembre 2016 auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 18 à 65 ans (1 017 personnes), selon la méthode des quotas, sans redressement statistique. Echantillon représentatif sur les critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de répartition géographique

 

La France, pays des centenaires

Avec 21 000 centenaires en 2016, la France est la championne de la longévité en Europe, loin devant l’Espagne, le Royaume-Uni ou l’Ukraine qui est en bas du classement. Un phénomène qui devrait se poursuivre, selon deux études de l’Insee. En 50 ans, le nombre de centenaires devrait être multiplié par 13. Ainsi, en 2070, quelque 270 000 centenaires vivront en France si les tendances démographiques se poursuivent.

Aujourd’hui, 5 centenaires sur 6 sont des femmes. Une suprématie féminine qui se confirmerait dans les décennies à venir, selon les projections de l'Institut. Toutefois, les hommes ne seraient pas en reste en 2070 puisqu’un centenaire sur 3 serait un homme, grâce à la progression de leur espérance de vie.

Mais dépasser son centième anniversaire ne devrait toujours pas être la norme. L’Insee estime que 13 % des femmes nées en 1970 et 5 % des hommes deviendraient centenaires en 2070. La même année, 9 femmes sur 10 et 8 hommes sur 10 nés en 1990 souffleront leurs 80 bougies. Pour les générations futures, l’incertitude est encore plus forte. Selon les scénarios, entre 15 et 48 % des filles et entre 9 et 31 % des garçons nés en 2016 seront centenaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité