Publicité

QUESTION D'ACTU

Onsexprime.fr

Sexualité : une campagne pour réussir sa première fois

Santé publique France a lancé une campagne web sur les premières fois, et a enrichi son site Onsexprime.fr par de nouveaux contenus. De quoi décomplexer certains adolescents.

Sexualité : une campagne pour réussir sa première fois tonodiaz/epictura

  • Publié 21.10.2016 à 12h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Premiers émois, premiers baisers, premières relations…, les « premières fois » suscitent bon nombre d'interrogations chez les adolescents. Ce moment est souvent alimenté par de nombreuses idées reçues. C’est pourquoi la nouvelle agence gouvernementale Santé publique France ambitionne de favoriser l’entrée positive des jeunes dans la sexualité.

Depuis quelques jours, elle a ainsi lancé une nouvelle campagne web sur les « premières fois » et enrichi, par de nouveaux contenus, son site onsexprime.fr, devenu référent chez les adolescents. En témoigne la liste de témoignages de jeunes sur la plateforme. 

Des youtubeurs témoignent 

« Notre dispositif onsexprime, en fournissant de l’information aux adolescents, en leur donnant les moyens d’exercer leur sens critique vis-à-vis des normes en matière de sexualité qui leur sont assénées (performance, uniformité des corps, plaisir…), leur donne les moyens de se protéger et de gagner en autonomie et satisfaction lors de leurs premières expériences sexuelles », explique dans un communiqué le Pr François Bourdillon, directeur de Santé publique France.

Avec sa chaîne YouTube onsexprime.fr, qui comptabilise plus de 6 millions de vues, l'agence sanitaire touche un public large. Sept youtubeurs très populaires ont été recrutés parmi les adolescents (1). Tous témoignent en toute transparence de leur premier rapport et de leurs premières relations. Ces interviews abordent des questions que les jeunes se posent sur le premier rapport sexuel : « 1er soir ou 10e rencard » ; « papote ou capote » ; « préparé(e) ou dépassée(e) » ; « sprint ou marathon »... (voir le clip ci-dessous).

 
Source : YouTube
 

Entre mythes et réalité

Par ailleurs, même si le site existe depuis 2009, il s’enrichit, cette année, de nouveaux contenus. Avec le module animé « Potes vs réalité », qui permet aux adolescents de prendre du recul sur les discours de leurs pairs. Les thèmes abordés sont la durée du rapport (90 min d'après le pote contre 7 min pour la durée du rapport idéal d'après une récente étude), la taille du sexe, le lieu de l'escapade, le plaisir, et enfin, le nombre de fois.
Bref, la différence est souvent très grande entre ce que les adolescents rapportent de leurs performances et la réalité. Un décalage qui, malheureusement, peut être générateur de questionnements ou de doutes chez certains adolescents.

« Toujours vierge /puceau ? A ton âge ? » est par exemple une remarque qui revient souvent dans les discussions des cours de lycée. Face à cette obligation de se dévoiler, parfois gênante, Santé publique France conseille de ne surtout pas se laisser déstabiliser : « Respirez un bon coup, et répondez aussi sec : "Oui, et alors ? C’est pas un 100 mètres, que je sache ? Et je ne m’appelle pas Usain Bolt". »

Répondre aux questions délicates 

Enfin, le site onsexprime.fr répond de manière claire et simple aux questions, y compris les plus délicates, que se posent les adolescents, garçons et filles, sur l'amour, la sexualité, la contraception, l'avortement, les IST, le VIH/sida et les préservatifs. Il comprend également un mode d’emploi des préservatifs masculin et féminin, et une liste de numéros utiles complète le document. Ces outils, s'ils s’adressent directement aux jeunes, sont aussi un soutien pour les parents et les professionnels de santé et du social afin de mieux aborder ce sujet, souvent tabou au sein des familles.

(1) Natoo, Kemar, Pat, Jeremy, My Amélie, SoUrbanGirl et Dimitris Kad

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité