Publicité

QUESTION D'ACTU

En Floride

Zika : quatre cas autochtones potentiels aux Etats-Unis

Les autorités américaines ont détecté quatre cas de transmission autochtone potentielle du virus Zika sur le territoire. 

Zika : quatre cas autochtones potentiels aux Etats-Unis frankieleon/Flickr

  • Publié 30.07.2016 à 12h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux Etats-Unis, les autorités s’alarment de voir le virus Zika se propager sur le territoire. Le gouvernement a en effet fait état ce vendredi de quatre cas autochtones potentiels transmis par des moustiques dans le sud de la Floride.

Ces quatre cas (une femme et trois hommes) ont été détectés dans les comtés de Miami-Dade et Broward et concernent des personnes qui, a priori, n’ont pas voyagé dans des zones endémiques. Les Etats-Unis ont relevé pour l'heure plus de 1600 cas de Zika, dont plus de 400 femmes enceintes. Jusqu’ici, tous les cas concernaient des personnes ayant voyagé dans ces zones à risque.

Tests sur les moustiques

« Le département de la Santé de Floride a rassemblé suffisamment d'informations dans l'enquête en cours (...) pour conclure que quatre cas résultent très probablement d'une transmission locale », écrivent dans un communiqué les autorités sanitaires de Floride, troisième Etat le plus peuplé des Etats-Unis.

« A ce stade, le département pense qu'il existe une zone de transmission active du virus du Zika dans une petite zone du comté de Miami-Dade », ajoute le texte. Des tests sur les moustiques de la zone suspecte sont en cours depuis deux semaines. « Aucun moustique n'a été testé positif au virus du Zika, mais le département de la Santé mène une bataille pour tester les personnes dans la zone affectée et s'assurer qu'il n'y ait aucun autre cas ».

Les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé que ces quatre cas constituent « probablement la première transmission connue du virus du Zika par moustique sur le territoire continental des Etats-Unis ».

1800 microcéphalies au Brésil 

« Tout indique qu'il s'agit d'une transmission par le moustique survenue il y a plusieurs semaines dans quelques pâtés de maisons de Miami », a insisté Tom Frieden, le directeur des CDC, expliquant dans un communiqué qu'il n'y avait pour l'instant aucun plan pour limiter les déplacements dans le secteur concerné.

Il a réitéré les précautions à prendre pour éviter le moustique Aedes aegypti, principal vecteur du virus qui se transmet également par contact sexuel, et responsable de malformations du nouveau-né exposé in utero.

Ces précautions s'adressent tout particulièrement aux femmes enceintes qui, en cas d'infection, risquent de voir leur enfant naître avec des malformations congénitales, notamment la microcéphalie du foetus. Près de 1800 cas de microcéphalie ou malformation du système nerveux central potentiellement liés au Zika ont été relevés au Brésil, premier pays touché par l'épidémie.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité