Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 63 000 personnes

Insuffisance rénale : l’excès de viande rouge augmente le risque

Consommer trop de viande rouge augmente le risque d'insuffisance rénale. Substituer une portion par des protéines végétales serait en revanche protecteur.

Insuffisance rénale : l’excès de viande rouge augmente le risque lisovskaya/epictura

  • Publié 19.07.2016 à 18h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec modération, pour le vin comme les viandes rouges. Ces aliments carnés exposent à un risque accru d’insuffisance rénale. C’est ce que suggère une étude menée à Singapour, parue dans le Journal of the American Society of Nephrology. Ses auteurs affirment que substituer les protéines animales par des sources végétales est préférable.

Ces travaux ont été menés auprès de la population chinoise de Singapour. 63 250 adultes ont accepté de participer aux recherches menées par Woon-Puay Koh. Ils consommaient couramment volaille, poisson, œufs mais aussi produits laitiers, soja et légumes. La viande rouge n’est pas absente de leur régime. Dans 97 % des cas, il s’agit de porc.

Un substitut bénéfique

Mal contrôlée, cette consommation augmente le risque d’insuffisance rénale. 951 cas se sont déclarés au cours du suivi, en moyenne de 15,5 ans. Cette association se renforce en fonction de la dose ingérée. Le quart qui consomme le plus de viande rouge est 40 % plus à risque de développer la pathologie par rapport aux moins amateurs. En revanche, aucune association n’émerge avec la volaille, le poisson, les œufs ou les produits laitiers.

Le soja et les légumes ont même un léger effet protecteur. Substituer une portion de protéines animales par leur équivalent végétal réduit de 62 %, au maximum, la probabilité de souffrir d’insuffisance rénale. « Ces individus peuvent toujours maintenir leurs apports protéinés, mais ils devraient envisager de se tourner vers des sources à base de plante », recommande Woon-Puay Koh. Poissons, fruits de mer et volaille représentent une meilleure alternative à ses yeux.

A ce jour, il est recommandé aux patients atteints d’une maladie chronique des reins de réduire leurs apports en protéines afin de ralentir la progression vers une insuffisance rénale. 3 millions de Français en sont atteints.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité