Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne de la Ligue contre le cancer

Les Bretons font trois plus de mélanomes que dans le sud

De peau plus claire et à cause des nuages, les Bretons se protègent moins du soleil et développent plus de mélanomes que dans le sud de la France.

Les Bretons font trois plus de mélanomes que dans le sud Le fort de Saint-Malo, en Bretagne (Yakov_Oskanov/epictura)

  • Publié 07.07.2016 à 11h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Soleil sur toute la France, clame Météo France ce 7 juillet. Un ciel bleu attendu depuis plusieurs mois par des millions de Français. Mais mieux vaut se protéger avant de céder aux sirènes de la terrasse ensoleillée ou de la bronzette à la plage. Ce conseil s’applique tout particulièrement aux habitants de la Bretagne, où trois fois plus de mélanomes sont détectés.

Quatre plages bretonnes

La Ligue contre le cancer de la région rappelle les risques et organise une campagne de sensibilisation sur place. Quatre plages accueilleront l’association : la plage des Rosaires (Plérin), la plage du Trez (Bénodet), la plage du Pont-Nord (Saint-Malo), la plage de Port-Navalo (Arzon). Au programme : information ludique sur les risques d’une exposition non protégée au soleil, avec des jeux divers.

Car la Bretagne n’est pas la région la plus ensoleillée, mais davantage de cancers de la peau y sont repérés. En 2014, 585 mélanomes ont été diagnostiqués en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), selon une étude du Syndicat national des dermatologues-vénérologues. Sur les rives de la Manche, ce sont 1 305 cancers de ce type qui sont répertoriés sur la même période, soit presque le triple.

Les sportifs à haut risque

Faire la crêpe sur les plages bretonnes n’est donc pas moins risqué. « Il semble bien qu’en réalité, l’exposition soit aussi intense en Atlantique qu’en Méditerranée, mais qu’elle soit masquée par un ressenti moins agressif dû aux nuages et au vent, et que, de ce fait, on s’en protège moins », souligne la Ligue contre le cancer. Les phototypes clairs de la région (peau et yeux pâles) n’arrangent pas la situation : ils sont plus exposés au mélanome que les autres.

La prévention s’oriente principalement sur les personnes qui aiment lézarder au soleil et les amateurs de sports nautiques. Se protéger est important au vu des risques d’une exposition excessive : les coups de soleil en sont les principales manifestations. Mais à long terme, des pathologies de l’œil peuvent se développer, la peau vieillit à l’excès et des cancers de la peau (mélanome et carcinome) peuvent apparaître. Chaque année, 1 300 personnes en meurent.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Comment se protéger du soleil ?

Se protéger du soleil se décompose en plusieurs mesures simples. En premier lieu, les spécialistes recommandent d’éviter les rayons solaires entre 12 et 16 heures et de rechercher l’ombre autant que possible. Les écrans physiques sont aussi plus efficaces que les crèmes et autres huiles : vêtements, chapeaux à larges bords, lunettes de soleil avec un filtre de catégorie 3 ou 4 fournissent la meilleure arme contre l’astre qui nous éclaire. Pour les personnes qui souhaitent tout de même profiter de la chaleur sur leur peau, une crème avec une haute protection est à privilégier – avec un renouvellement fréquent.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité