Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque d’infarctus, d’AVC...

Été : les cardiologues alertent sur les excès de sel

L’excès de sel rigidifie les artères et augmente le risque de maladies cardiovasculaires. La Fédération Française de Cardiologie rappelle l’importance de surveiller les doses pendant l'été. 

Été : les cardiologues alertent sur les excès de sel Epictura/Coolfonk

  • Publié 23.06.2016 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Que l'on parle de grillade ou de barbecue, l’été est une période favorable à une forte consommation de produits contenant beaucoup de sel. Si l'on y ajoute la charcuterie et les chips, très consommées pendant les matchs de l'Euro 2016, la facture peut vite devenir salée. Pour ces raisons, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) rappelle l’importance de réduire les doses, afin de garder un cœur et des artères en bonne santé.

En effet, la consommation excessive de sel a des effets néfastes sur la santé. Elle peut augmenter la pression artérielle et le risque d’accident cardiovasculaire. Elle contribue aussi à renforcer le risque de rétention d’eau ou d’ostéoporose. L’apport journalier recommandé en sel par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est inférieur à 6 g. Mais la consommation atteint et dépasse fréquemment 10 g par adulte. « Si l’on diminuait la consommation de sel à 6 g/jour, on estime qu’environ 35 000 décès par un AVC ou une maladie cardiovasculaire seraient évités chaque année en France », précise le Pr François Delahaye, vice-président de la FFC, dans un communiqué publié ce jeudi.

Cuisiner à la maison est bénéfique 

Et pour ne pas se perdre dans son assiette, la Fédération donne des repères. Elle indique qu'il y a « 1 g de sel dans une rondelle de saucisson, dans une poignée de chips / biscuits apéritifs, quatre tranches de pain, une part de pizza, un tiers de sandwich au jambon, etc. » Pour permettre de contrôler l’apport en sel (40 % des hypertendus en font une consommation excessive), le Pr Claire Mounier-Vehier, présidente de la FFC, suggère donc de cuisiner à la maison : « Il est préférable de préparer soi-même ses repas, plutôt que d’avoir recours à des plats achetés tout faits, qui sont souvent trop gras et trop salés. Vous pouvez facilement prendre l’habitude de substituer le sel par des herbes aromatiques et des épices : curcuma, cumin, paprika, poivre, noix de muscade… », ajoute-t-elle.

Des outils faciles sur le site de la FFC

Enfin, la FFC souligne qu'il est également important de limiter sa surconsommation de pain, charcuterie, biscuits apéritifs, chips, fromages, condiments, soupes toutes prêtes, etc. Et de préférer les salades de pâtes et de riz complets avec des légumes frais, accompagnées de fruits frais. La Fédération Française de Cardiologie met à la disposition du public de nombreux outils gratuits pour avoir accès à des conseils précis et faciles à mettre en place. Parmi eux, une infographie, une fiche sur le sel et une autre sur l’hypertension artérielle avec un petit test pour évaluer ses risques.

Source : FFC

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité