Publicité

QUESTION D'ACTU

Revue de la littérature

Troubles anxieux : les femmes deux fois plus touchées

Les troubles anxieux touchent deux fois plus les femmes que les hommes. Ils affectent aussi plus les populations d'Europe de l'Ouest et d'Amérique du Nord.

Troubles anxieux : les femmes deux fois plus touchées photographee.eu/epictura

  • Publié 06.06.2016 à 12h48
  • |
  • |
  • |
  • |


L’anxiété est un trouble plus féminin. Une revue de la littérature montre que les femmes sont davantage touchées que leurs congénères de sexe masculin. Les travaux, publiés dans la revue Brain and Behavior, montrent que la part de ce trouble psychologique est relativement stable depuis 1990. Mais il reste très inégalitaire dans la population qu’il atteint.

Les femmes enceintes défavorisées

Environ 4 personnes sur 100 souffrent des troubles anxieux. Ils se manifestent le plus souvent par des crises de panique, des phobies, des troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Mais nous ne serions pas tous égaux face à ces manifestations, à en croire les conclusions de l’université de Cambridge (Royaume-Uni). Les personnes de moins de 35 ans sont celles qui ont connu la plus forte augmentation entre 1990 et 2010. Seule exception notable : le Pakistan, où la quarantaine constitue la zone de risque.

Mais ce sont les femmes qui portent le plus lourd fardeau lié aux troubles anxieux. Elles sont deux fois plus touchées que les hommes. Certains facteurs aggravent encore le tableau. Les chercheurs ont ainsi observé une augmentation des cas d’anxiété chez les femmes enceintes. 20 % d’entre elles sont affectées.



L’Amérique du Nord souffre

Sans surprise, la présence d’une pathologie accroît fortement le risque. La double peine n’épargne pas les patients atteints de cancer : 15 à 23 % d’entre eux souffrent d’anxiété aux premiers stades de la maladie, contre 69 à 79 % aux stades les plus avancés.

La publication met aussi en évidence des déséquilibres géographiques : le mode de vie occidental ne semble pas bénéfique aux habitants d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord. Ces derniers sont 8 % à présenter des troubles anxieux contre 3 % en Asie de l’Est.

Rien qu’en Europe, 60 millions de personnes seraient atteintes de troubles anxieux. Connaître précisément les profils de risque est donc crucial, selon Olivia Remes, co-auteur de l’étude. « Les troubles anxieux peuvent rendre la vie extrêmement difficile pour certaines personnes, explique-t-elle. Il est important que nos services de santé comprennent à quel point ils sont courants et quels groupes sont les plus à risque. »



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité