Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie d'Alzheimer

La rosacée augmente le risque de démence 

Des risques accrus de démence ont été observés chez des patients atteints de rosacée, une maladie chronique inflammatoire de la peau du visage.  

La rosacée augmente le risque de démence  privilege/epictura

  • Publié 02.05.2016 à 15h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Les liens entre maladies de peau et démence ne sont pas évidents. Et pourtant, une équipe danoise a réussi à mettre en évidence la relation entre le risque accru de développement d'une maladie neurodégénérative et la rosacée, particulièrement chez les personnes âgées. Cette étude dirigée par le Dr Alexander Egeberg de l'université de Copenhague a été publiée dans la revue Annals of Neurology.

 

Un risque de démence accru de 7 % 

Les chercheurs ont analysé, sur une période allant de 1997 à 2012, les données de 5 591 778 adultes dont 82 439 patients atteints de rosacée. Les résultats montrent que 99 040 personnes ont développé un trouble neurologique au cours de leur vie dont 29 193 patients avaient la maladie d'Alzheimer.
Les scientifiques ont mis en évidence que le personnes atteintes de rosacée avaient un risque accru de 7 % de développer une démence et 25 % de développer la maladie d'Alzheimer. Ce lien est encore plus important chez les personnes âgées, en particulier chez les femmes

Un lien établi 

Les auteurs de cette étude attestent que le lien entre rosacée et maladies neurodégénératives est significativement prouvé mais que toutes personnes atteintes de cette maladie de peau ne développeront pas automatiquement une démence. Plusieurs protéines, dont les métalloprotéases (MMP), ont une concentration très élevée en cas de rosacée mais aussi chez les personnes atteintes de maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Selon eux, la présence et l'action de ces protéines doivent être étudiées plus précisément pour pouvoir mieux comprendre les troubles neurologiques.

En France, la rosacée touche près de 3 % de la population soit plus de 1 million de personnes atteints. Cette maladie inflammatoire chronique de la peau du visage se manifeste par des rougeurs, des petites plaies, des brûlures ou des boutons.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité