Publicité

QUESTION D'ACTU

Processus cognitifs

Apprentissages : dessiner est la méthode la plus efficace pour mémoriser

Pour favoriser la mémorisation, des chercheurs canadiens ont montré que le dessin était beaucoup plus efficace que l’écriture, la répétition et les autres techniques.

Apprentissages : dessiner est la méthode la plus efficace pour mémoriser "Papa qui sourit", un moment à retenir (JustTooLazy/Flickr)

  • Publié 23.04.2016 à 17h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Besoin de mémoriser une liste ? Dessinez-la. Alors que pour les étudiants, les examens de fin d’année approchent, cette technique testée par les chercheurs de l’université de Waterloo (Canada) pourrait bien se révéler utile. Leur étude, publiée dans The Quarterly Journal of Experimental Psychology montre que dessiner ce que l’on cherche à retenir est, de loin, la méthode la plus efficace.

Pour tester la validité de leur hypothèse, ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans. Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon, fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner. Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute.

Un faisceau d'informations

« Nous avons remarqué un avantage significatif pour les mots qui devaient être dessinés, explique Jeffrey Wammes, doctorant en psychologie à l’université de Waterloo, et responsable de l’étude. Les participants se souvenaient souvent de deux fois plus de mots dessinés que de mots écrits. »

« Nous pensons que le bénéfice provient du fait que le dessin aide à élaborer une mémoire plus consistante, qui intègre plus facilement des informations visuelles, motrices et sémantiques », explique encore le chercheur.

Le dessin toujours meilleur

Ecriture agrémentée de petits détails visuels, répétition des mots, image mentale, ajout d’une photo de l’objet… Rien n’y fait, dessiner prend toujours le dessus sur les alternatives ! Et, chose intéressante pour les fébriles du trait de crayon, la précision artistique ne semble pas entrer en jeu.

« La qualité des dessins réalisés n’a pas semblé être importante, poursuit Jeffrey Wammes. Cela suggère que n’importe qui pourrait tirer parti de cette stratégie de mémorisation, indépendamment de leur talent artistique. » Dans le même esprit, il ne semble pas important de mettre beaucoup d’application dans le dessin. Il semblerait que cet avantage de mémorisation subsiste même lorsque l’artiste n’avait que 4 secondes pour réaliser son œuvre.

Pour l’instant, il n’a cependant été vérifié que pour des mots simples et très faciles à dessiner. L’équipe de chercheurs s’attèle en ce moment même à étudier s’il subsiste avec des concepts plus compliqués, ou d’autres types d’informations.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité