Publicité

QUESTION D'ACTU

Antioxydants

Alzheimer : les myrtilles préservent du déclin cognitif

Une nouvelle étude montre les bienfaits de la myrtille. Elle pourrait améliorer les capacités cognitives chez les personnes présentant un risque d'Alzheimer.

Alzheimer : les myrtilles préservent du déclin cognitif Gabriele Fontana / Flickr

  • Publié 15.03.2016 à 18h44
  • |
  • |
  • |
  • |


La myrtille n’en finit pas de démontrer ses bienfaits. Une nouvelle étude réalisée à l’université de Cincinnati et présentée lors du Congrès national de l'American Chemical Society, qui se déroule à San Diego (Californie) du 13 au 17 mars, a montré que les petits fruits pouvaient avoir une influence bénéfique sur le cerveau de personnes dont la mémoire décline. Les auteurs espèrent pouvoir améliorer la prévention contre la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont réuni 47 patients de 68 ans ou plus, souffrant d’un léger déclin cognitif, indicateur de risque de la maladie d’Alzheimer. Ils leur ont donné à manger pendant 16 semaines l’équivalent d’un bol de myrtilles par jour (sous forme de poudre) ou un placebo, puis leur ont fait passer des tests cognitifs.

Une activité cérébrale supérieure

« Nous avons observé une amélioration dans les performances cognitives et le fonctionnement cérébral chez les personnes qui avaient pris de la poudre de myrtilles par rapport à ceux qui avaient reçu le placébo, explique le Dr Robert Krikorian, responsable de l’étude. Le groupe des myrtilles ont fait preuve d’une meilleure mémoire et les sujets faisaient preuve d’un meilleur accès aux mots et aux concepts ».

Par la suite, l’équipe a effectué une série d’IRM fonctionnelles qui ont révélé une activité cérébrale supérieure chez les mangeurs de myrtilles.

Les chercheurs souhaitent maintenant lancer une nouvelle étude sur des personnes plus jeunes, mais qui présentent un risque particulier d’Alzheimer. L’obésité, l’hypertension artérielle et le cholestérol seront en particulier observés.

Il avait déjà été montré que la consommation de myrtilles était associée à une diminution des risques de cancer et de problèmes cardiaques, notamment grâce à sa grande teneur en antioxydants.

Hypertension, troubles de la mémoire, diabète, problèmes gingivaux et même de l’érection… La myrtille ressemble de plus en plus à un aliment miracle, mais il faudra attendre l’été pour pouvoir en consommer !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité