Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon le ministère de l'Education nationale

Violence scolaire : les lycées professionnels plus touchés

Selon deux rapports du ministère de l'Education nationale, les élèves de lycées professionnels sont plus concernés par les violences verbales et physiques que les autres lycéens.

Violence scolaire : les lycées professionnels plus touchés CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 06.01.2016 à 15h16
  • |
  • |
  • |
  • |


L’école française est-elle de plus en plus violente ? Les élèves eux-mêmes sont-ils devenus plus agressifs ? A en croire deux études du ministère de l’Education nationale publiées ce mercredi, le climat scolaire au collège et au lycée ne s’est pas détérioré au cours de ces dernières années.

« En 2015, 94 % des lycéens déclarent, pour la première fois au niveau national, se sentir bien dans leur établissement. C’est autant que les collégiens en 2013 », indique l’enquête nationale de climat scolaire et victimation.

Selon cette même enquête, 95 % des lycéens (77 % des collégiens) sont peu touchés par la violence scolaire qu’elle soit d’ordre psychologique ou physique. Dans les collèges, les enfants se plaignent plutôt des insultes, alors que les vols de fourniture, l’ostracisme et le harcèlement sont plus répandus dans les lycées.


Un climat plus violent en lycée pro

Dans les lycées professionnels, « les élèves étant la cible de lancers d’objets sont deux fois plus nombreux que ceux des lycées généraux et technologiques. On compte aussi plus d’élèves menacés par un arme (2,6 % contre 1,3 % dans les lycées généraux) », note cette enquête.

Une réalité confirmée par la seconde étude s’intéressant aux signalements d’incidents graves dans le second degré en 2014 et 2015. Selon cette dernière, le taux moyen d’incidents dans les lycées professionnels est 4 fois plus élevé par rapport aux lycées polyvalents et d’enseignement général et technologique (24,2 % contre 5,3 %).

En outre, 1 incident sur 5 dans les lycées pro concerne la consommation d’alcool, de cannabis ou autre stupéfiant. Ces comportements à risque dans les lycées généraux et polyvalents sont passé de 4 % à 10 % en 3 ans. Ces faits se déroulent en grande majorité aux abords des établissements.

Une violence verbale en hausse

Si les signalements de la consommation d’alcool ou de cannabis ont fortement augmenté ces dernières années, ils ne sont pas les plus fréquents. « La plupart des incidents déclarés relèvent des violences verbales, qui comptent pour 42 % des faits, dont plus de la moitié à l’encontre des enseignants », note l’une des études. Par ailleurs, près d’un fait de violence sur 3 est commis en salle de cours ou en atelier.
Là encore, les violences verbales sont principalement commises en salle de classe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité