Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccin nasal

Grippe : les enfants allergiques aux oeufs peuvent se faire vacciner

Le vaccin nasal antigrippal recommandé chez les enfants n'est pas contre-indiqué chez les personnes allergiques aux oeufs ou atteintes d'asthme. 

Grippe : les enfants allergiques aux oeufs peuvent se faire vacciner FRANCES M. ROBERTS/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 09.12.2015 à 14h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour prévenir la grippe et ses complications, la vaccination est l’un des moyens les plus efficaces. En France, les campagnes de vaccinations visent surtout les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que les populations à risque comme les femmes enceintes ou les enfants souffrant de pathologies respiratoires.

Or, jusqu’à aujourd’hui, le vaccin intranasal recommandé chez les jeunes patients de 24 mois à 18 ans était contre-indiqué chez les enfants et adolescents souffrant d’asthme ou présentant des épisodes récurrents de sifflements. En avril dernier, la Haute Autorité de Santé a d’ailleurs répété que ce vaccin constitué d’un virus vivant atténué ne devait pas être administré chez ces enfants car « ce type de patients n’a pas fait l’objet d’études cliniques adaptées ».

C’est dorénavant chose faite. Des chercheurs britanniques viennent de montrer que l'équivalent de ce vaccin contenant des oeufs ne provoque pas de réactions chez les enfants qui sont allergiques à ce produit, qui sont asthmatiques ou qui présentent des sifflements. Les résultats de cet essai ont été publiés ce mardi dans le British Medical Journal.

 

 

Un vaccin bien toléré

Pour montrer qu'il est sûr chez ces jeunes patients, les scientifiques ont administré une dose vaccinale à 779 enfants et jeunes adultes allergiques aux œufs, dont la moitié est asthmatique. Après l’injection intranasale, les participants on été surveillés durant 30 minutes, puis 72 heures après par téléphone. Quant aux patients souffrant d’asthme et sifflements récurrents, ils ont été suivis pendant 4 semaines.

Au cours des 2 heures suivants l’injection, aucune réaction allergique systémique n’a été observée. Néanmoins, 9 participants ont présenté des éruptions cutanées, des démangeaisons, un nez qui coule ou des éternuements, ce qui indique une réaction locale. Par ailleurs, 221 volontaires ont rapporté des manifestations tardives sans gravité mais aucun n’a présenté de symptômes respiratoires.

Pour les auteurs, ces résultats suggèrent qu’il faut revoir les recommandations vaccinales afin que ce vaccin puisse être administré aux enfants allergiques, excepté ceux « souffrant d’une allergie sévère ayant déjà nécessité une hospitalisation en soins intensifs ».
Les enfants asthmatiques peuvent être vaccinés si leur maladie est contrôlée et n’ont pas présenté de respiration sifflante 3 jours avant l’injection. Ils estiment également que le vaccin Fluenz Tetra® ne contenant pas d’œufs pourrait aussi bénéficier de cette révision.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité