Publicité

QUESTION D'ACTU

JAMA

Les jeunes adultes réduisent les risques cardiovasculaires avec le sport

Chaque minute supplémentaire passée sur un tapis roulant est associée à une réduction du risque de 12 % de maladies cardiovasculaires chez les jeunes adultes.

Les jeunes adultes réduisent les risques cardiovasculaires avec le sport WIDMANN/TPH/SIPA

  • Publié 01.12.2015 à 13h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour prendre soin de son cœur, chaque minute compte. C’est en substance ce que révèle une étude américaine publiée ce mardi dans la prestigieuse revue JAMA Internal Medicine. Elle montre, en effet, que plus les jeunes adultes pratiquent une activité physique régulière, plus leurs risques de souffrir de maladies cardiovasculaires et de mourir prématurément sont réduits.

Près de 4 900 hommes et femmes de 18 à 30 ans ont participé à ces travaux menés pendant 27 ans. Entre mars 1985 et juin 1986, tous les volontaires ont effectué des tests sur tapis roulant. Ceux-ci ont consisté en une série de 9 exercices de 2 minutes chacun.
Leur intensité augmentait progressivement pour évaluer leur capacité physique et notamment leur santé cardiorespiratoire. Les volontaires réussissant facilement les exercices sont donc supposés être en bonne forme, et ce pour plusieurs décennies.

Les chercheurs américains se sont intéressés à la forme cardiorespiratoire des volontaires car elle est un bon indicateur de la santé cardiaque chez les seniors. 

Une minute de plus est bénéfique

Peu d'études ont montré qu'elle cette mesure est importante pour les jeunes adultes. Ainsi pour le savoir, les scientifiques ont évalué les différents risques de maladies cardiovasculaires comme l’obésité, la masse du ventricule gauche (une épaississement du muscle ventriculaire gauche est un facteur de risque d’insuffisance cardiaque, ndlr) ainsi que la calcification des artères.

Les résultats montrent que plus de 28 % des participants ne présentaient pas d’artères calcifiées et plus de 10 % souffraient d'une hypertrophie du muscle ventriculaire gauche. Au cours de l’étude, seulement 193 ont été victimes d’une pathologie cardiaque.

Selon les auteurs, pour chaque minute supplémentaire passée sur le tapis roulant, les participants ont pu réduire de 15 % leur risque de mortalité toute cause et de 12 % celui lié aux maladies cardiovasculaires. 
Chaque minute supplémentaire est aussi liée à une réduction de la masse du ventricule gauche et un cœur en meilleure en santé. En revanche, il n’était pas associé à la calcification des artères coronaires.

Prévention précoce

Par ailleurs, un second test réalisé 7 ans plus tard par près de la moitié des participants montrent que ceux qui n’arrivent pas à rester deux minutes sur le tapis ont un risque accru de 21 % de mourir prématurément et de 20 % de souffrir de maladies cardiovasculaires.

Pour les auteurs, cette étude confirme donc l’importance d’une activité physique à l’âge adulte et son impact sur le long terme. Ils concluent égalment que des efforts sont nécessaires pour améliorer les capacités cardiorespiratoires afin de prévenir précocèment les maladies cardiovasculaires. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité