Publicité

QUESTION D'ACTU

Syndromes dépressifs, acouphènes

Cerveau : la stimulation électrique altère la mémoire

Contrairement aux travaux précédents, une étude vient de montrer que la stimulation transcrânienne par courant continu pourrait altérer la mémoire. 

Cerveau : la stimulation électrique altère la mémoire SIPANY/SIPA

  • Publié 21.08.2015 à 13h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Censée doper la mémoire et améliorer les capacités cognitives, la stimulation transcrânienne par courant continu (tDCS) pourrait conduire aux effets inverses, selon une étude néerlandaise publiée dans la revue Experimental Brain Research.

De nombreux travaux de recherche, certains publiés dans de grande revues scientifiques, suggèrent que la tDCS améliorerait l’humeur de patients dépressifs, diminuerait les douleurs chroniques ou encore les acouphènes et pourrait compenser les déficits moteurs ou du langage survenant après un accident vasculaire cérébral.

Bien que ces études donnent des résultats prometteurs, on ne connaît pas encore l’étendue de ses effets sur le cerveau. C’est pourquoi des chercheurs de l’université de Leyde aux Pays-Bas ont testé sur 24 participants en bonne santé le casque Foc.us commercialisé depuis novembre 2013.
Cet appareil composé d’électrodes se pose tout simplement sur la tête. Le courant circule de manière continue à faible intensité, sans recourir à une technique invasive. Conçu par une société californienne, il se présente comme un outil capable d’exciter les neurones afin d’améliorer la concentration, la mémoire et la réactivité.

Risque de mésusage

Par deux fois, les volontaires se sont rendus au laboratoire. Sans le savoir, ils ont soit reçu un courant électrique, soit aucune stimulation. Pour évaluer l’effet de la tDCS, les chercheurs leur ont demandé d’effectuer des tests de mémoire pendant et après les sessions de stimulation. Et il s’avère que les participants ayant reçu un courant électrique ont bien moins réussi les tests.

« Ces résultats apportent la preuve que la communauté scientifique doit jouer un rôle fondamental dans la validation et l’évaluation des objets développés par l’industrie », concluent les auteurs. Ces derniers pointent également le risque de mésusage et les dangers potentiels que comporte ce type de technologie, en particulier chez les jeunes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité