Publicité

QUESTION D'ACTU

Après un voyage en France

Espagne : premier cas autochtone de chikungunya

Un premier cas de chikungunya a été détecté chez un patient espagnol qui a développé les symptômes de la maladie lors d’un voyage en France.

Espagne : premier cas autochtone de chikungunya James Gathany/AP/SIPA

  • Publié 14.08.2015 à 13h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Un cas autochtone de chikungunya a été déclaré en Espagne, rapporte l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) dans un communiqué. Le patient, un homme de 60 ans, vit à Gandie, dans la province de Valence. C’est la première fois en Espagne qu’une personne contracte la maladie sans s’être rendue dans une zone épidémique.

Des symptômes survenus en France

L’homme a développé des symptômes le 7 juillet, au cours d’un voyage en France, rapporte l’agence onusienne. Il a été hospitalisé à son retour en Espagne, quatre jours plus tard. Les analyses ont révélé qu’il était porteur du virus du chikungunya le 31 juillet.

Les autorités sanitaires ne sont pas en mesure de dire s’il a été contaminé en France. Lors de la période d’incubation du virus (4 à 7 jours), le patient se trouvait près de Valence en Espagne, puis dans la région du Languedoc-Roussillon, où la présence du vecteur en cause, le moustique Aedes albopictus, a été détectée. Dans cette région, quatre cas autochtones de chikungunya ont été déclarés en octobre dernier.

Contrôles antivectoriels

Par ailleurs, 86 cas importés de chikungunya ont été signalés en Espagne, dont 18 à Valence, selon le National Travel Health Network and Centre. Les autorités sanitaires espagnoles conduisent actuellement des investigations épidémiologiques et entomologiques sur la présence du virus sur le territoire, ajoute l’OMS. Du côté de la France, des contrôles antivectoriels ont été menés dans les lieux visités par les patients.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité