Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 400 personnes

Les grands prématurés deviendraient des adultes plus introvertis

Les adultes nés prématurés ou avec un très faible poids sont plus exposés aux troubles du spectre autistique ou à l'introversion. Un risque qui s'expliquerait par un grand stress dès leur naissance.

Les grands prématurés deviendraient des adultes plus introvertis Jerome Delay/AP/SIPA

  • Publié 29.07.2015 à 20h59
  • |
  • |
  • |
  • |


De nombreux facteurs influencent le risque de naître prématurément ou avec un petit poids, deux situations qui peuvent avoir des conséquences sur la sociabilité à l’âge adulte, selon une étude parue dans la revue Archives of Disease in Childhood.

Dans le cadre de ces travaux, les chercheurs ont recruté près de 400 patients de l’étude longitudinale bavaroise, qui suit les enfants nés en 1985-86. 200 participants étaient nés très prématurément (avant 32 semaines d’aménorrhée) ou présentaient un très petit poids de naissance (moins de 1 500 grammes). 197 autres sujets, nés à terme ou avec un poids « normal », ont servi de contrôle. Les traits de personnalité de toutes ces personnes ont été comparés selon 5 critères : l’introversion, l’émotivité (tensions, anxiété), le niveau d’ouverture aux nouvelles expériences, l’amabilité, le souci du travail bien fait.

Sur tous ces critères, sauf deux (souci du travail bien fait, ouverture aux nouvelles expériences), les prématurés et les participants à petit poids de naissance obtiennent des scores plus élevés que les autres. Ils présentent aussi plus de troubles du spectre autistique, d’introversion et de signes de névrose.

Des salaires plus bas

Ces traits de caractère sont le signe d’une personnalité assez peu sociable et communicative, d’après les chercheurs. C’est « très probablement la conséquence d’altérations de la structure cérébrale et de son fonctionnement à cause des changements dans le développement du cerveau liés à la naissance prématurée et à des problèmes prénataux ou néonataux », estiment les auteurs de l’étude.

Ces différences de personnalité expliqueraient aussi pourquoi les prématurés et les nourrissons à petit poids de naissance ont plus de mal à construire une carrière stable. En effet, ils sont plus à risque de ne pas bénéficier d’un haut niveau d’éducation ou d’un poste bien payé. Ces personnes trouvent plus difficilement des amis, des partenaires à long terme et ont moins de chances d’être parent.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité