Publicité

QUESTION D'ACTU

En Allemagne

Les enseignants souffrent de troubles psychosomatiques

Les enseignants ont une meilleure santé cardiovasculaire que le reste de la population, mais davantage de troubles psychosomatiques, selon une étude menée en Allemagne.

Les enseignants souffrent de troubles psychosomatiques SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 06.06.2015 à 19h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la France célèbre sa toute première « Fête des Professeurs », une étude revient sur la santé des enseignants d’un pays voisin, l’Allemagne. Selon les résultats de ces travaux publiés dans la revue Deutsches Ärzteblatt International, ces enseignants auraient une meilleure santé cardiovasculaire, mais davantage de troubles psychosomatiques que le reste de la population.

Sportifs et déprimés

Ainsi, les auteurs relèvent qu’en moyenne, les professeurs allemands ont une bonne activité physique. 75 % pratiquent un sport ou une activité physique, contre 66 % en population générale. Ils ont moins de problèmes d’obésité (13 %, contre 23 %) et fument relativement peu (14 %, contre 30 %).

En revanche, ils sont plus nombreux à déclarer souffrir de problèmes psychosomatiques, comme des troubles du sommeil et de l’attention, des douleurs chroniques, de la fatigue et de l’irritabilité. Et cela s’en ressent directement sur le taux d’absentéisme et d’arrêts maladie liés au stress, plus élevé qu’au sein des autres professions.

Une mauvaise image ?

En France, les enquêtes et sondages ne révèlent pas autre chose concernant le moral des enseignants. L’été dernier, l’association SOS Education a publié un sondage réalisé sur 600 professeurs, évoquant une « crise historique » dans le secteur. Plus de la moitié (54 %) des enseignants du secondaire interrogés par l’Institut Ipsos, ont déclaré avoir connu, au moins une fois dans leur carrière, un burn-out.

Globalement, c’est une profession qui se sent mal-aimée et peu valorisée. Ainsi, le Parisien rappelle ce samedi les résultats d’un sondage réalisé au printemps dernier par le syndicat Unsa Education, où seuls 36 % des enseignants du secondaire et 28 % des professeurs des écoles déclaraient ressentir de la reconnaissance et du respect dans leur pratique professionnelle.

Pourtant, le quotidien publie également un sondage mené par Opinion Way, qui montre que les deux tiers des personnes interrogées (66 %) ont une image positive des professeurs et des enseignants. De quoi leur remonter le moral !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité