Publicité

QUESTION D'ACTU

1 million de malades concernés

Journée mondiale : à quoi sert le sang que vous donnez

Grâce à la générosité des donneurs réguliers ou occasionnels, 10 000 dons par jour sont réalisés en France. Ce geste solidaire permet de soigner chaque année un million de malades.  

Journée mondiale : à quoi sert le sang que vous donnez ISOPIX/SIPA

  • Publié 04.06.2015 à 15h24
  • |
  • |
  • |
  • |


« En 2015, faisons encore mieux qu’en 2014. Célébrons la vie, donnons notre sang ! » C'est le message lancé par l'Etablissement Français du Sang (EFS) qui, lors de la semaine du 14 juin, va accueillir les donneurs dans 147 sites de prélèvement et organiser 200 collectes événementielles.  

Initiée en 2004, la Journée mondiale des donneurs de sang vise aussi sensibiliser le public à un geste simple, généreux, et surtout « utile ». Mais, au fait, à quoi sert le sang que vous donnez. Explications.

Maladies du sang

Les patients atteints de certaines maladies génétiques affectant les globules rouges reçoivent des transfusions sanguines tout au long de leur vie. C’est le cas par exemple de la drépanocytose ou de la thalassémie
Par ailleurs, les maladies hématologiques affectent la moelle osseuse et nécessitent la transfusion de globules rouges, de plaquettes ou de plasma. Le traitement intensif de certaines maladies peut également entraîner une insuffisance de production de cellules sanguines (radiothérapie, chimiothérapie). Durant cette période dite d’aplasie, un support transfusionnel permet de renouveler les cellules sanguines et de renforcer l’organisme affaibli.
Enfin, au cours d’un accouchement ou d’une intervention chirurgicale, une hémorragie peut survenir, necessitant un besoin urgent et important en produits sanguins labiles.

 

Secours immédiat

Lors des secours d’urgence, si le malade a perdu une grande quantité de sang, outre une transfusion de globules rouges et de plasma, il reçoit aussi des plaquettes qui facilitent la coagulation et contribuent à arrêter le saignement. Le plasma thérapeutique est indiqué lors d’hémorragies, de situation d’urgence, et d’échanges plasmatiques (dans le cas de maladies auto-immunes).

 

Les sangs rares 

Enfin, l'EFS rappelle également que certains groupes sanguins sont rares dans la population générale, mais fréquents chez certaines populations migrantes. Aussi, certains malades originaires de certaines régions du globe ne peuvent être transfusés, en raison des spécificités de leur sang.
Pour offrir à tous les malades des transfusions adaptées à leur profil sanguin, l’Etablissement français du sang doit chaque jour assurer une diversité des donneurs pour garantir l’autosuffisance qualitative en produits sanguins. Cette mission sera un enjeu majeur pour l’EFS dans les années à venir, notamment pour soigner au mieux les malades drépanocytaires, issus de populations originaires d’Afrique subsaharienne et des Antillais.

Pour assurer ses missions, l’EFS doit recueillir 10 000 dons de sang par jour. 40 000 collectes mobiles sont ainsi organisées chaque année dans toute la France métropolitaine, aux Antilles et à la Réunion.

Source : Etablissement Français du Sang 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité