Publicité

QUESTION D'ACTU

Infections

Les lentilles modifieraient la diversité bactérienne de l'œil

A la surface de l'œil des porteurs de lentilles, les bactéries ressemblent plus à celles retrouvées sur la peau que celles colonisant naturellement la conjonctive. 

Les lentilles modifieraient la diversité bactérienne de l'œil SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 08.06.2015 à 14h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Les porteurs de lentilles le savent bien, cette alternative aux lunettes favorise les infections de l’œil. Jusqu'à aujourd’hui, la mauvaise hygiène des porteurs de lentilles était pointée du doigt. Mais une nouvelle étude américaine suggère une autre explication : les lentilles de contact modifieraient l’environnement microbien de l’œil. 

Pour mener leurs travaux, les chercheurs du Centre médical de Langone à New York ont comparé 9 porteurs de lentilles à 11 non utilisateurs. L’équipe a alors observé que la diversité bactérienne dans les yeux de porteurs de lentilles était nettement plus importante. Un environnement microbien que l’on retrouve habituellement sur la peau, notamment la paupière. Pour Jack Dodick, professeur d'ophtalmologie et co-auteur de l'étude, « ces résultats suggèrent que les agents pathogènes semblent provenir de la peau, une attention particulière doit donc être dirigée vers la paupière et l'hygiène des mains pour diminuer l'incidence de ce grave problème ».

Un dispositif qui n'est pas anodin

« Nos travaux montrent clairement que poser un corps étranger, comme une lentille de contact, sur l’œil n’est pas anodin », affirme Maria Gloria Dominguez-Bello, microbiologiste au Centre médical Langone à New York et l’une des auteurs de l’étude présentée ce week-end au Congrès annuel de la société américaine de microbiologie organisé cette année à La Nouvelle Orléans (États-Unis).

L’équipe a également fait une découverte surprenante : l'une des bactéries en cause dans les infections de l’œil (Staphylocoque) a été retrouvée dans les yeux des volontaires ne portant pas de lentilles. Une observation que n’expliquent pas les chercheurs.

« Nous espérons que nos prochaines expériences serviront à montrer si ces modifications sont soit dues aux doigts qui touchent l’œil soit à la lentille qui affecte et altère le système immunitaire, et quelles sont les bactéries éliminées ou celles qui prolifèrent », explique la chercheuse. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité