Publicité

QUESTION D'ACTU

Evolution animale

Le panda, un carnivore qui s'ignore

Une récente étude chinoise affirme que le panda n'aurait en fait pas la capacité de digérer le bambou, pourtant son unique nourriture depuis deux millions d'années. 

Le panda, un carnivore qui s'ignore AP/SIPA

  • Publié 21.05.2015 à 16h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Un peu à l’image du koala et de sa feuille d’eucalyptus, le panda est un amateur absolu de bambou. Et pourtant, cette image d’Epinal est mise à mal par une étude chinoise dont les résultats ont étés présentés dans la revue mBio.
Selon les premières constatations, les pandas ne digèreraient en fait pas du tout cet aliment qui est pourtant leur seule nourriture depuis maintenant près de deux millions d’années. La faute au métabolisme de l’animal - à l'origine carnivore - qui n'aurait pas évolué lorsque le panda a commencé à consommer du bambou.

 

Une croyance populaire mise à mal

C’est la cellulose contenue dans le bambou qui serait indigeste pour le panda. Selon les auteurs de l’étude, cette fibre ne peut pas du tout être digérée dans l’organisme de l’animal. Pour tirer ces conclusions, l’équipe scientifique a analysé les 121 extraits de matière fécale de 45 pandas d’âge différent. En fait, les bactéries normalement présentes au sein du microbiote des herbivores sont ici totalement absentes. La flore intestinale du panda n’a donc pas changé depuis des millions d’années, et correspond à celle d'un carnivore !

De plus, on apprend également que les bactéries intestinales du panda changent en fonction des saisons, ce qui peut expliquer la composition en partie différente de leur matière fécale suivant les différents mois de l’année.

Le panda est-il alors une erreur de la sélection naturelle, une bévue de l'évolution ? Si l’intérieur de son organisme n’a pas su évoluer, il n’en est pas de même pour sa morphologie visible. Ainsi, sa mâchoire est devenue plus puissante au fil des années et une sorte de pouce est utilisée pour saisir le bambou.

 

L'évolution incomplète du panda

Quoi qu’il en soit, l’enjeu est important pour les scientifiques. Selon eux, cette impossibilité à digérer leur aliment fétiche pourrait être l’un des facteurs importants de leur extinction. Actuellement, ils seraient même à la recherche de nourriture alternative afin d’alléger un peu la consommation de bambou chez les pandas.

L'étude ne dit pas si cette incapacité à digérer les fibres génère des inconforts digestifs chez les pandas, mais cette inadéquation entre alimentation et microbriote, pourrait générer des ballonnements, et expliquer en partie le caractère amorphe de ces animaux...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité