Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude pakistanaise

Cannabis : fumer pendant la puberté rend plus petit

Selon une étude pakistanaise, les adolescents qui consomment du cannabis depuis la puberté mesureraient 10 cm de moins à l'âge adulte. Des résultats à confirmer lors de prochains travaux.

Cannabis : fumer pendant la puberté rend plus petit JAUBERT/SIPA

  • Publié 20.05.2015 à 19h13
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un argument qui va peut-être faire son effet auprès des jeunes fumeurs réguliers de cannabis qui sont 25 % en France aujourd’hui. D’après une étude surprenante présentée au Congrès européen d'endocrinologie qui se déroule actuellement (Dublin), les adolescents qui consomment de la marijuana seraient sujets à des problèmes de croissance.
Pour arriver à cette conclusion, des scientifiques de la Pir Mehr Ali Shah Arid Agriculture University Rawalpindi d’Islamabad (Pakistan) ont suivi pour la première fois 437 jeunes garçons prépubères jusqu'à l'âge de 20 ans. Ils ont été séparés en deux groupes, la première moitié était composée de fumeurs accros au cannabis, l'autre composée de non-fumeurs.

 

10 cm de moins à 20 ans

Durant leur suivi, les garçons ont été pesés et mesurés régulièrement. Les participants ont aussi subi des prises de sang et des prélèvements de salive. Et les résultats sont pour le moins étonnants. Ceux qui ont consommé du cannabis depuis la puberté pèsent en moyenne 4 kilos de moins à l'âge de 20 ans. Mais surtout ils sont plus petits que les autres. Les auteurs avancent une différence de 10 cm en moyenne par rapport aux non-fumeurs !
Pour expliquer des écarts aussi surprenants, les auteurs soulignent une augmentation des taux de certaines hormones impliquées dans la puberté (testostérone, hormone lutéinisante), mais aussi une réduction des niveaux d'hormone de croissance dans le groupe des fumeurs. Des perturbations endocriniennes qui pourraient accélérer la puberté, tout en bloquant la croissance.

« La testostérone qui est l'hormone de la puberté permet d'accélérer la croissance mais accélère aussi la consommation des cartilages de croissance. Du coup, cela entraîne une poussée de croissance qui est probablement d'une durée plus courte », pense le Dr Isabelle Flechtner, pédiatre-endocrinologue à Paris, interrogée sur Europe1.

Par ailleurs, les chercheurs mettent aussi en avant dans leurs travaux des taux très élevés de cortisol, l’hormone du stress, chez les fumeurs de marijuana. Les mesures n'ont cependant été réalisées que chez 10 individus...  Pour le Dr Raza Rizvi, principal auteur de l’étude, « la marijuana peut provoquer une réaction de stress qui stimule le début de la puberté. » Le Dr Isabelle Flechtner conclut : « Tout le monde fabrique du cortisol, mais quand on fabrique du cortisol en excès, cela a un effet de frein sur la croissance. » De précédentes études s'étaient intéressées aux effets des substances actives contenues dans le cannabis sur le système endocrinien, mais aucune n'avait pu mettre en évidence des effets aussi marqués, et à long terme. Ces résultats, qui n'ont pas encore été publiés, restent donc à confirmer.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité