Publicité

QUESTION D'ACTU

Plus de 95 000 enfants étudiés

Autisme : le vaccin contre la rougeole mis hors de cause

Une étude confirme à nouveau que le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole n’est pas associé à l’autisme.

Autisme : le vaccin contre la rougeole mis hors de cause Lukas Schulze/AP/SIPA

  • Publié 22.04.2015 à 16h27
  • |
  • Mise à jour le 23.04.2015 à 06h30
  • |
  • |
  • |


Il n’existe aucune relation entre le vaccin ROR (rougeole – oreillons – rubéole) et l’autisme. Ce sont les conclusions d’une vaste étude publiée ce mardi dans la revue JAMA.

Les travaux menés par des chercheurs américains portent sur plus de 95 000 enfants ayant des frères et sœurs plus âgés dont certains étaient atteints d’autisme. Les résultats montrent que le vaccin ROR n’est pas associé à un risque accru de développer un trouble du spectre autistique.

Aucune relation

« Conformément aux études dans d’autres populations, nous n’observons aucune relation entre le vaccin ROR et un risque élevé de développer des troubles autistiques. Nous n’avons également trouvé aucun lien entre l’administration d’une ou deux doses de vaccin et l’augmentation du risque d’autisme parmi les enfants ayant un frère ou un sœur autistes », expliquent les auteurs.

Les chercheurs notent, par ailleurs, que ces enfants présentent une couverture vaccinale insuffisante. Ce phénomène anti-vaccin, très présent dans les pays anglo-saxons, s’explique en partie par les travaux du Dr Wakefield publiés dans The Lancet en 1998.

Démentie depuis 15 ans

Cette étude ultra-controversée, portant sur 12 enfants, avait semé la panique. Elle suggérait que le vaccin ROR était lié au développement de troubles autistiques. Une enquête avait mis en évidence de nombreuses irrégularités (falsification de résultats, conflits d’intérêts…) dans ces travaux, et depuis, de nombreuses études ont maintes et maintes fois démenti cette corrélation, mais le doute est (trop) bien installé.

La réticence des parents à faire vacciner leurs enfants contre la rougeole a entraîné la résurgence de cette maladie, pourtant en passe d’être éradiquée, aux Etats-Unis, en Allemagne ou encore en Italie. En février, l’OMS a exhorté les populations et le personnel médical à accélérer la vaccination et condamner l'attitude des « anti-vaccin ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité