Publicité

QUESTION D'ACTU

Activité cérébrale

Les bébés éprouvent la douleur comme les adultes

Pour la première fois, une étude montre que les mêmes zones du cerveau s’activent chez l’adulte et le nouveau-né lorsqu’ils ressentent de la douleur.

Les bébés éprouvent la douleur comme les adultes SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 21.04.2015 à 19h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Les bébés ressentent la douleur comme les adultes. C’est en analysant pour la première fois le cerveau de nouveaux-nés par IRM, que des chercheurs de l’Université d’Oxford ont pu étudier comment les bébés éprouvaient la douleur. Les conclusions de ces travaux sont publiées dans la revue eLife.

Pour mener leur étude, les chercheurs ont observé 10 nourrissons âgés d’un à six jours et 10 adultes de plus de vingt ans. «Jusqu'à présent, on pensait qu’étudier la douleur chez les bébés en utilisant l'IRM était impossible car contrairement aux adultes, ils s’agitent dans le scanner, explique le Dr Rebeccah Slater, auteur principal de l’étude et médecin au département de pédiatrie de l'Université d'Oxford. Cependant, comme les enfants ont moins d’une semaine, ils sont plus calmes que les plus âgés et leurs parents ont pu les endormir dans le scanner ».

 

Source :University of OxfordUnited Kingdom. Article DOI: http://dx.doi.org/10.7554/eLife.06356

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Mieux prendre en charge la douleur

Une fois installé dans l’IRM, les chercheurs piquaient les pieds des petits participants. Suffisamment pour provoquer une réaction dans le cerveau mais pas assez pour réveiller les bébés. En comparant les résultats, les chercheurs britanniques ont observé que 18 des 20 zones du cerveau activées par la douleur chez l’adulte l’étaient également chez l’enfant. Ils ont également noté que pour un même stimulus, le cerveau des nourrissons réagit avec la même intensité que chez l’adulte. Ainsi, ces résultats suggèrent que les bébés sont tout aussi sensibles à la douleur que les adultes.

« Bien évidemment les bébés ne peuvent pas nous dire quand ils souffrent et il est difficile de le savoir si on ne fait que les observer. D’ailleus, certaines personnes pensent encore que le cerveau des bébés n’est pas assez développé pour vraiment ressentir de la douleur, ils disent que ce sont des réactions réflexes. Notre étude apporte une preuve patente que ce n’est pas le cas », affirme la chercheuse.

Les scientifiques espèrent que leur étude permettra d’améliorer la prise en charge des bébés malades, notamment en soins intensifs néonatals. Ils rappellent une étude publiée en 2014 par le journal JAMA Pedicatrics qui révélait que les nouveau-nés hospitalisés dans ces services subissent des procédures douloureuses et répétées, comme la mise en place d’un cathéter, alors que 6 bébés sur 10 ne reçoivent pas de médicament contre la douleur.


 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité