Publicité

QUESTION D'ACTU

Perte de poids : le suivi médical augmente les chances de réussite

Les patients qui consultent leur médecin ont plus de chances de perdre du poids que ceux qui se lancent en solitaire.

Perte de poids : le suivi médical augmente les chances de réussite

  • Publié 02.04.2015 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les patients qui bénéficient de conseils de la part d’un médecin concernant leur régime perdent en moyenne plus de poids que les patients qui ne bénéficient pas de recommandations, selon une étude nouvellement parue dans le journal Economics & Human Biology.
Cet accompagnement médical est aussi associé à des pertes de poids supplémentaires d’environ 10 livres pour les femmes (soit 4,5 kg) et 12 livres pour les hommes  (soit 5,4 kg) en un an. Cette étude, menée par des chercheurs de l’Université de Géorgie, s’est appuyée sur des données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis.

Des avis sur-mesure
L’efficacité des consultations s’explique notamment du fait que les médecins peuvent proposer des avis « sur mesure ». Ils ont la possibilité de replacer la santé d’un patient dans son contexte en examinant des facteurs qui dépassent la simple prise en compte du poids ou de l’indice de masse corporelle. Ces facteurs, notamment l'alimentation, l'exercice et les antécédents médicaux, permettent de bien déterminer si un patient est à risque d'obésité.
L’auteur de l’étude, Joshua Berning, considère que les visites chez le médecin ont un avantage sur les autres méthodes commerciales d’amaigrissement, qu’il juge souvent trop onéreuses. Il estime, par ailleurs, que « les médecins peuvent identifier les problèmes d'obésité plus tôt et établir des relations à long terme avec leurs patients. 

D'autres facteurs en jeu
Le résultat de l’étude doit toutefois être nuancé : la perte de poids est aussi en grande partie liée aux habitudes alimentaires et à la pratique d’exercices physiques. En outre, la prise de poids avec l’âge est fréquente, et dans ce cas, les recommandations des médecins permettent plus de modérer la prise de poids plutôt que de la faire diminuer. Enfin, plusieurs études antérieures soulignent le rôle important joué par les facteurs génétiques dans l’obésité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité