Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancer du foie

Le café peut annuler les méfaits de l’alcool

Un rapport international sur le cancer du foie conclut à une toxicité de l'alcool à partir de trois verres quotidiens. Cet effet peut être réduit grâce à une consommation régulière de café.

Le café peut annuler les méfaits de l’alcool JAUBERT/SIPA

  • Publié 30.03.2015 à 12h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Autant le dire très vite : vous ne trouverez pas dans cet article la recette magique pour vous enivrer en toute impunité. Tôt ou tard, la santé réclame ses comptes… Mais quand la littérature scientifique évoque des moyens de limiter la casse, alors, il convient de la relayer.

Le Fonds Mondial de Recherche contre le Cancer (FMRC) vient de produire un nouveau rapport sur le cancer du foie.  Ses auteurs ont passé en revue 34 études issues des quatre coins du monde, et portant sur 8,2 millions de personnes au total. Ce rapport a pour objectif d’actualiser la connaissance internationale sur cette pathologie, le dernier ayant été publié en 2007.

3 verres par jour : danger réel
Le premier enseignement de ces études ne va pas vraiment dans le sens des consommateurs réguliers, même à dose modérée. Dès trois verres quotidiens, le risque de développer un cancer du foie est bien réel, expliquent les auteurs, à contre-courant des recommandations officielles.

En effet, ces nouvelles données bousculent les schémas établis par les institutions sanitaires, à commencer par ceux de l’OMS. L’Agence onusienne préconise de ne pas boire plus de 21 verres par semaine pour les hommes, soit trois verres par jour (deux pour les femmes). Or, une telle consommation serait déjà problématique, selon le FMRC, qui recommande aux consommateurs réguliers de ne pas excéder deux verres par jour pour les hommes et un seul pour les femmes.

Le café pour effacer les excès… chez l’homme
Les auteurs du rapport ont également analysé le lien entre alcool, régime alimentaire et cancer du foie. Une dizaine d’études et trois méta-analyses sur le café ont notamment été retenues, en raison de leur envergure et la rigueur de leur méthode.

Un constat semble indéniable : le café réduit les risques de développer un cancer du foie chez les buveurs d’alcool réguliers. Une tasse de café quotidienne suffirait ainsi à faire chuter les probabilités, de l’ordre de 14 %, précise une étude. A la lumière des résultats issus de la littérature, les auteurs se montrent formels sur cette association… qu’ils ne parviennent pas, par ailleurs, à expliquer.

« On ne peut attribuer cet effet protecteur à aucun composé spécifique du café », notent les auteurs, qui estiment malgré tout qu’ « une consommation accrue protège probablement du cancer du foie ». En revanche, la recette ne semble pas fonctionner pour tout le monde. La baisse des risques serait significative chez les hommes, mais pas chez les femmes. Pas de chance…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité