Publicité

QUESTION D'ACTU

Des cellules souches vivantes après la mort


  • Publié 13.06.2012 à 06h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Des médecins viennent de montrer que longtemps après la mort, des cellules restent vivantes dans le corps humain !
Effectivement 17 jours , je dis bien 17 jours après la mort  d’une personne , des chercheurs ont trouvé chez elles des cellules encore vivantes. Ce sont des cellules un peu particulières, des cellules souches que l’on retrouve dans tous nos organes. Outre la surprise de trouver des cellules encore vivantes après la mort, l’intérêt de cette découverte est de taille : ces cellules pourraient être prélevées et servir  à soigner.

Soigner quelles maladies par exemple?
Par exemple, des leucémies  qui nécessitent des greffes de moelle ou des maladies génétiques des muscles. Ces découvertes ont été faites à la fois chez des souris et des hommes sur des cellules souches de muscles et encore plus intéressant, sur des cellules souches de moelle osseuse dont on a très souvent besoin pour soigner des leucémies.

Les cellulues survivent,  mais on ne se réveille pas pour autant,  comment cela est possible?
Non, l’organisme est vraiment mort. Mais ces cellules survivent parce qu’elles se mettent dans un état particulier que le Pr Fabrice Chrétien , directeur de recherche à l’Institut Pasteur, à Paris, qualifie de «  dormance » :  toutes les activités biologiques et biochimiques sont  très ralenties, mais pas nulles pour autant. Et surtout ces cellules supportent le manque total d’oxygène et l’acidité provoquée par la mort des tissus environnants. On savait que des bactéries pouvaient résister ainsi dans des milieux très hostiles en particulier sans oxygène, mais on l’avait jamais montré sur des cellules de mammifères.

Et réinjecter  à des organismes vivants, ces cellules «  vont repartir ». ?
Oui, réinjectées et sorties de leur milieu hostile, elles vont refaire du muscle quand il y en a besoin ou des cellules du sang quand un traitement contre la leucémie a vidé la moelle. Les prélèvements d’organes se font aujourd’hui à cœur battant. Les prélèvements de ces cellules pourraient se faire eux en post mortem, ce qui augmente considérablement les possibilités. En effet, pouvoir prélever jusqu’à 4 jours après la mort d’une personne des cellules de sa moelle osseuse ouvre de larges perspectives : c’est une nouvelle source de cellules hyper-rares et recherchées et surtout ça sauve des vies !

Référence 

Skeletal muscle stem cells adopt a dormant cell state post mortem and retain regenerative capacity

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité