>
Les Symptômes
>
Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
Publié le 21.08.2018
Mots-clés :
Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
©123RF-Edyta Pawlowska

Une mauvaise haleine est le plus souvent provoquée par la prolifération des bactéries dans la bouche. Pour y remédier, une bonne hygiène bucco-dentaire est la clé. La sécheresse de la bouche doit être aussi évitée.

Mauvaise haleine : QUE FAIRE ?

Comment éviter la mauvaise haleine ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire est la clé pour éviter le problème :
- Brossage des dents avec un dentifrice après chaque repas.
- Brossage de la langue matin et soir.
- Utilisation du fil dentaire tous les soirs avant le coucher pour nettoyer les espaces inter-dentaires.
- Consulter le dentiste tous les ans pour un détartrage.
- Ne pas fumer.
- Eviter les aliments tels que l’ail et les oignons.
- Boire de l’eau régulièrement pour hydrater la bouche.
- Eviter l’alcool et diminuer le café.

Que peut-on faire en cas de mauvaise haleine ?

Dans la majorité des cas, l’origine du problème est bucco-dentaire. Il faut donc consulter le dentiste. En plus des mesures préventives décrites ci-dessus, les bains de bouche sans alcool ont une certaine efficacité. La Chlorhexidine est la molécule de référence pour combattre la prolifération des bactéries.
Si la source du problème est ailleurs, par exemple une infection des sinus ou des amygdales, ou un reflux gastro-œsophagien, l’avis du médecin traitant doit être demandé.
Le bicarbonate de soude peut rendre certains services et aider à améliorer l'hygiène buccale et à réduire l'halitose : Il faut ajouter un peu de bicarbonate en poudre sur la brosse à dents en plus du dentifrice (2 fois par semaine), et le compléter par des gargarismes avec de l'eau additionnée de bicarbonate (5 g soit environ 1 cuillère à café pour un verre d'eau).
Enfin, certaines personnes sont persuadées d’avoir une mauvaise haleine alors que ce n’est pas le cas. On dit qu’elles souffrent « d’halitophobie ».

Quand faut-il consulter un médecin ?

Le dentiste est consulté en premier. Il examine les dents et les gencives, traite les éventuelles caries, réalise un détartrage pour enlever la plaque dentaire, qui favorise l’infection, et soigner les gingivites.
Si le problème persiste après avis et soins dentaires, l’origine est ailleurs. Le médecin traitant doit alors être consulté pour rechercher une autre cause, et en particulier un syndrome sec.
Des consultations spécialisées dans cette affection se sont développées.

<< COMPRENDRE
PLUS D’INFOS >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit