Publicité

QUESTION D'ACTU

Arthrose : une enquête révèle le quotidien des patients


  • Publié 09.10.2013 à 09h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Une maladie pour personnes âgées et contre laquelle on ne peut rien faire. Bref, l’arthrose serait une fatalité liée au vieillissement. Pourtant 9 à 10 millions de personnes éprouvent quotidiennement de fortes douleurs dans les hanches, les genoux ou les mains. Elles correspondent à une destruction des articulations.

Pour aider « ces patients criaient leur mal, nous voulions en mesurer l’ampleur », confie le Dr Laurent Grange au Parisien. Ce rhumatologue du CHU de Grenoble a lancé un questionnaire sur son portail stop-arthrose.org. 4600 malades, dont la moitié avait moins de 60 ans, ont pu alléger leur fardeau en le partageant sur le site. Pour un tiers d’entre eux, les douleurs ont commencé à la quarantaine. 7 sur 10 reconnaissent que la maladie a des répercussions dans leur vie professionnelle et 1 sur 4 dans leur vie personnelle. Le moral, la vie sexuelle, sont bien souvent altérés.

Il est vrai que 91 % des répondants estiment que leur douleur est mal soulagée. « Aux conseils d'activité physique, séances de kiné et/ou de balnéothérapie doivent s'ajouter des antidouleurs. Mais lesquels ? », demande la journaliste Claudine Proust. Le Di-Antalvic a été interdit, le Tramadol est sous surveillance et les anti-inflammatoires ont des effets secondaires.

Alors, comme le Dr Grange, des rhumatologues s’inquiètent des menaces « de déremboursement de plusieurs traitements antiarthrosiques dits d'action lente, et des injections qui, en enrobant le cartilage, ralentissent sa destruction », explique le quotidien. Le Dr Grange a fait ses calculs : ces injections, qui coûtent 100 à 250 euros par genou, soulagent le patient et retardent la pose de prothèses. Pour le président de l'Association française de lutte antirhumatismale (AFLAR), il s’agit d’une économie de courte vue. 250 millions d’euros en moins pour l’assurance maladie mais une explosion des poses de prothèses. Un coût estimé à 12000 euros par genou. L’arthrose est la deuxième cause d’invalidité en France et a engendré 5 millions d’arrêts de travail depuis dix ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité