Publicité

QUESTION D'ACTU

Hôpital : les spécialistes de l'AP-HP accessibles via Doctolib


  • Publié 16.05.2017 à 09h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Voilà une nouvelle qui risque de soulager bien des patients, au moins en Île-de-France. L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ouvre les agendas de ses spécialistes au site Doctolib, permettant ainsi de prendre un rendez-vous en quelques clics. Pour l’heure, un millier de praticiens se prêtent déjà à l’expérimentation, indique Le Parisien, mais la totalité des 9 000 médecins du plus grand centre hospitalier européen devraient prochainement être accessibles.

Qui n’a jamais raccroché, éreinté par une longue attente assortie d’une musique exaspérante, et sans même avoir réussi à interagir avec un interlocuteur humain ? Le partenariat de l’AP-HP et Doctolib espère limiter ces parcours du combattant, et rendre le chemin vers un spécialiste plus simple.

Outre les problèmes pour atteindre un secrétariat souvent débordé, ou aux horaires parfois limités, la plateforme de prise de rendez-vous en ligne pourrait également faciliter l’étape de repérage des médecins adéquats et disponibles dans un délai raisonnable. De quoi globalement améliorer l’accès aux soins. La recherche peut s’effectuer par établissement, par spécialité ou directement en entrant le nom du spécialiste avec lequel le patient souhaite un rendez-vous. Il suffit ensuite de choisir parmi les disponibilités du praticien.

Annuler ou déplacer un rendez-vous se fait tout aussi facilement. Les créneaux libérés apparaissent tout de suite sur le site, permettant ainsi à d’autres patients d’en profiter : un plus pour optimiser le fonctionnement des services. Le site propose par ailleurs des rappels, envoyés directement par SMS au patient, évitant des oublis, qui conduisent eux aussi à des créneaux non utilisés. Pour l’AP-HP, le système permettra aussi de tracer les rendez-vous et donc d’éviter des consultations redondantes.

Débutée à l’hôpital européen Georges-Pompidou, l’expérimentation concerne désormais 8 établissements franciliens et devrait couvrir tout le parc hospitalier de l’AP-HP, soit 39 établissements, d’ici la fin de l’année, précise Le Parisien. C’est ainsi un potentiel de 4 millions de rendez-vous par an qui s’ouvre aux patients internautes. Petit plus non négligeable, les 9 000 spécialistes qui seront bientôt accessibles ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires dans le cadre de ces consultations hospitalières, ce qui est beaucoup plus rare pour leurs confrères libéraux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité