Publicité

QUESTION D'ACTU

Grands singes

VIH: l’origine de toutes les souches enfin élucidée

L’origine de toutes les souches de VIH-1 circulant chez l’homme est élucidée. Le virus provient non seulement de chimpanzés mais aussi de gorilles du Cameroun.

VIH: l’origine de toutes les souches enfin élucidée Busch Gardens/Rex Features

  • Publié 03.03.2015 à 16h03
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est ce qui s’appelle remonter la filière du SIDA. L’origine de toutes les souches du VIH-1 circulant chez l’homme vient d’être élucidée. Après les chimpanzés du Cameroun, voici la piste des gorilles dans le sud-ouest du pays. C’est ce que montre une étude internationale publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), à laquelle des chercheurs français de l’Institut de recherche sur le développement (IRD) ont participé.

 

Il y a VIH et VIH

Il existe deux types de VIH, le VIH-1 et le VIH-2. Le VIH-1 est celui qui est responsable de la pandémie de sida. Il a infecté 75 millions de personnes dans le monde. Mais la ramification ne s’arrête pas là. Il existe quatre variantes génétiques du VIH-1. La M est la forme la plus répandue dans le monde et elle est responsable de plus de 99 % des infections. Les variantes N, O et P sont limitées surtout au Cameroun et aux pays voisins.


L’origine des groupes M et N est déjà connue depuis quelques années. Ce sont des chimpanzés du Cameroun qui ont transmis l’infection à l’homme, via le virus d'immunodéficience simienne (VIS). Probablement lors de parties de chasse (par exemple, par morsure d’un singe infecté ou par écorchure lors du dépeçage) ou à l’occasion de la consommation de viande de brousse.


Les gorilles: autre réservoir

L’étude du PNAS montre que les variantes génétiques O et P du VIH-1 proviennent, pour leur part, de gorilles des plaines du sud-ouest du Cameroun. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont analysé les déjections de grand singes (chimpanzés, gorilles) du Cameroun, du Gabon, de la République Démocratique du Congo et d’Ouganda.


Le groupe P n’a été détecté jusqu’à présent que chez deux personnes. Le variant O a pu se répandre chez l’homme dans plusieurs pays en Afrique centrale et occidentale. On estime qu’il a infecté près de 100 000 personnes.


Grâce à cette étude, l'origine de toutes les souches du VIH-1 a été élucidée. A la fois, les chimpanzés et les gorilles sont donc porteurs de virus qui sont capables de franchir la barrière inter-espèce vers l'homme et de provoquer des épidémies majeures.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité