Publicité

QUESTION D'ACTU

Résistances bactériennes

Antibiotiques : Marisol Touraine s'attaque à la surconsommation

Pour la Journée européenne de sensibilisation à l’antibiorésistance, Marisol Touraine a annoncé un plan en trois objectifs afin de moins consommer d'antibiotiques.

Antibiotiques : Marisol Touraine s'attaque à la surconsommation WITT/SIPA

  • Publié 18.11.2014 à 19h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme dans d'autres pays, la consommation d'antibiotiques en France est problématique : alors qu'elle avait diminué à partir des années 2000 (-10,7 % entre 2000 et 2013), une tendance à la hausse est observée depuis trois ans (+5,9 %). Or la consommation en excès peut entraîner des résistances à ces médficaments, donc à des impasses thérapeutiques.
Afin d'inverser cette tendance, Marisol Touraine a annoncé la mise en place d’un groupe de travail spécial sur la préservation des antibiotiques. Trois objectifs ont été définis par la ministre de la Santé : trouver un modèle économique qui permettent de soutenir l’émergence de nouvelles molécules, afin de moins consommer d’antibiotiques ; relancer un nouveau programme de prévention par la communication, en particulier en direction des plus jeunes ; enfin, inciter les médecins, praticiens hospitaliers et les pharmaciens à être plus raisonnés dans l’usage des antibiotiques.

Marisol Touraine a fait cette annonce à l’occasion d’une visite au centre de recherche du laboratoire Janssen à Val-de-Reuil en Normandie. Ce site est le symbole du combat engagé contre les « super-bactéries », puisqu'il est l'un des rares à avoir découvert un nouvel antibiotique, la bédaquiline, autorisée en Europe depuis le printemps, qui s’attaque à la tuberculose multirésistante.


Consommation en hausse depuis 2010 pour la médecine de ville

Dans le même temps, un document révélé conjointement par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) alerte sur l’évolution de la consommation des antibiotiques entre 2003 et 2013. Selon les deux instituts, il est nécessaire de mettre en place « une mobilisation déterminée et durable ».
Pour la médecine de ville  (90% de la consommation d'antibiotiques), on observe deux mouvements : tout d’abord entre 2003 et 2010, une évolution irrégulière, même si la consommation reste globalement stable. Depuis 2010, la tendance est à la croissance, lente mais réelle, confirmée par les chiffres de 2013 qui voient la consommation d’antibiotiques culminée à 30,1 DDJ (dose définie journalière) pour 1000 habitants par jour, le plus haut score de la décennie !



Les pénicillines à large spectre sont de plus en plus utilisées. Pour les experts de l'ANSM, « une telle progression est d’autant plus préoccupante que l’amoxicilline associé à l’acide clavulanique fait partie des antibiotiques particulièrement générateurs de résistances bactériennes. »

Péniciline, antibiotique le plus utilisé à l’hôpital

A l’hôpital, comme pour la médecine de ville, les pénicillines constituent toujours la classe d’antibiotiques la plus utilisée. L’amoxicilline en association avec l’acide clavulanique correspond à plus du tiers des consommations.

25 000 morts par an en Europe

Parmi les bactéries résistantes aux antibiotiques, les données de l’étude montrent une baisse de la résistance chez le staphylocoque doré. A l’opposé, la résistance des entérobactéries sont en constante augmentation, par exemple pour les souches d'E coli.



Les bactéries résistantes sont particulièrement dangereuses puisque 25 000 personnes y succombent chaque année en Europe et 23 000 aux Etats-Unis.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité