Publicité

QUESTION D'ACTU

40 % des patients song gênés

Etude : la meilleure façon d'avaler la pilule

Une étude parue dans "Annals of Family Medicine" explique quelles sont les deux techniques les plus efficaces pour avaler des médicaments.

Etude : la meilleure façon d'avaler la pilule Sierakowski/ISOPIX/SIPA

  • Publié 15.11.2014 à 07h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous avez du mal à avaler des cachets ? Le fait de prendre un comprimé vous fait peur ? Vous n’êtes pas seuls ! 40% des patients américains expriment une gêne à avaler ce genre de médicaments. Une étude parue dans Annals of Family Medicine s’est justement intéressée aux meilleures techniques pour faire passer la pilule.

Les chercheurs précisent d'ailleurs que, parmi les gens qui expriment des difficultés à avaler des cachets, un tiers d’entre eux souffrent d’étouffement voire même de vomissement, ce qui altère grandement la prise et donc l’efficacité du médicament.

283 placébos de 16 tailles différentes

Les chercheurs ont testé l’efficacité de deux techniques : la première, qu’ils nomment « pop-bottle » (littéralement, faire passer avec une bouteille) consiste à mettre le médicament sur sa langue, à poser ses lèvres autour du goulot d’une bouteille d’eau et d’envoyer une grande rasade d’eau pour faire passer la pilule sans avoir à l’avaler volontairement.


La technique pop-bottle

La seconde technique, surnommée « lean-forward » (se pencher en avant), consiste tout simplement à avaler son médicament en penchant la tête en avant.


La technique lean-forward

Pour tester ces techniques, un total de 151 adultes (dont 55,6% éprouvaient des difficultés à prendre des cahcets) ont dû avaler 283 placébos de 16 tailles et formes différentes (des capsules, et des comprimés ronds, ovales et oblongs) en buvant un verre d’eau. Le cachet qui a été le plus difficile à avaler a alors été sélectionné par les chercheurs et les participants ont dû l’absorber à nouveau en utilisant la technique « pop-bottle » ou « lean-forward ».

9 milliards d'économies

Les résultats prouvent que ces deux techniques facilitent grandement l’absorption de médicaments à prise orale de grande taille, y compris pour ceux qui éprouvent des difficultés à la déglutition. En utilisant la technique pop-bottle, 60 % des participants ont déclaré que cela facilitait la prise de médicament. Mais c’est surtout la technique lean-forward qui a fait ses preuves : 97 % des participants ont déclaré que cela facilitait grandement l’absorption de cachets.

« Près de 10% des patients, qui éprouvent des difficultés à avaler des médicaments, expliquent que c'est une raison pour ne pas suivre du tout leur traitement. Les deux techniques que nous avons testées ont montré leur efficacité remarquable, chez des patients avec ou sans difficulté d'absorption », explique le Dr Walter Haefeli, qui a dirigé l'étude.
Selon lui, ces deux techniques devraient être recommandées régulièrement, afin d'améliorer la régularité de la prise de médicaments. Une recommandation qui apparaît plus que bienvenue alors qu'une étude montre que 60% des personnes atteintes d'une maladie chronique ne respecteraient pas leurs prescriptions médicamenteuses, générant des complications coûtant jusqu'à 9 milliards d'euros par an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité