Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête de l'Ireb

Alcool : un Français sur quatre en consomme au travail

Si les Français boivent peu d’alcool à l’heure du déjeuner lorsqu’ils travaillent, en revanche un quart d’entre eux en consomme parfois dans la journée, selon la dernière étude de l’Ireb.

Alcool : un Français sur quatre en consomme au travail SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 23.09.2014 à 11h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Fêter une naissance, une promotion ou encore un départ... Les occasions ne manquent pas de faire un pot avec ses collègues de travail. Selon la dernière édition de l’Observatoire Ireb (Institut de recherches scientifiques sur les boissons), un quart des Français déclare consommer des boissons alcoolisées sur son lieu de travail. Pour 1% d’entre eux, c’est souvent, pour 5% de temps en temps et pour 18% rarement.

En moyenne, 3 pots par an
Et les hommes boivent plus souvent que les femmes (29% contre 20%), en particulier les plus jeunes, de 25 à 34 ans (34% contre 28% des femmes au même âge).
Plus de 7 personnes interrogées sur 10 participent à des pots au travail, sans préciser s’ils consomment des boissons alcoolisées ou non. Près de la moitié participe à trois pots par an maximum, et 26% à quatre pots et plus.

En revanche, seuls 7% des Français boivent de l’alcool à l’heure du déjeuner les jours où ils travaillent. Et là encore, cette pratique est plus fréquente chez les hommes (10% contre 5% chez les femmes). Dans neuf cas sur dix, les buveurs déclarent consommer jusqu’à deux verres au maximum, et dans la moitié des cas ils ne consomment qu’un seul verre.

L'employeur peut bannir l'alcool
En France, la législation s'est récemment durcie sur cette question. Globalement, l’employeur peut réglementer l’introduction de l’alcool dans son entreprise, si sa consommation est « susceptible de porter atteinte à la sécurité et à la santé physique et mentale des travailleurs ». Selon un article du code du travail, aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisé sur le lieu de travail. Mais, un décret publié en juillet dernier permet à l’employeur d’ajouter au règlement intérieur, ou par note de service, une mesure d’interdiction ou de limitation de la consommation d’alcool dans son entreprise.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité