Publicité

QUESTION D'ACTU

Deux tomates par jour

Cancer de la prostate : les tomates réduiraient le risque de 20 %

Selon des chercheurs britanniques, un régime riche en tomates pourrait diminuer significativement le risque pour les hommes de développer le cancer de la prostate.  

Cancer de la prostate : les tomates réduiraient le risque de 20 % SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 28.08.2014 à 17h24
  • |
  • |
  • |
  • |


La tomate peut-elle avoir un effet protecteur contre le cancer de la prostate ? C'est en tout cas ce que suggèrent ce jeudi des chercheurs de l'Université de Bristol (Angleterre) qui ont examiné le régime et le mode de vie de près de 14 000 hommes âgés de 50 à 69 ans. Des résultats inédits publiés dans le journal Cancer Epidemiology.

Selon eux, consommer au moins 10 « portions » de tomates par semaine réduirait « significativement » les risques de ce cancer chez les hommes. Il faudrait donc consommer 1,5 kg de tomates par semaine pour bénéficier de ce facteur de protection, soit au moins deux tomates par jour. Pour quel résultat ? Ceux qui ont consommé cette quantité ont réduit de 18 % leur risque de développer un cancer de la prostate.

Le lycopène, un pigment anti-cancer ?
Cet effet protecteur serait dû à un pigment naturel, le lycopène, que l'on trouve notamment dans la tomate :. Il s'agit du pigment qui donne sa couleur rouge à ce fruit.
Conclusion, ces 10 portions par semaine pourraient être consommées via tous les dérivés de la tomate : jus, sauce, et même pizza ou les fameux baked beans, ces haricots cuits dans la sauce tomate.
Par ailleurs, cette équipe a consaté que les hommes qui mangeaient plus de fruits et légumes avaient un risque réduit de cancer de la prostate. Avec au moins cinq portions ou plus de fruits ou de légumes par jour, ces participants ont réduit de 24 % le risque de cancer de la prostate.


A consommer avec précaution

Cependant, les auteurs de ces travaux insistent sur le fait que ces alternatives pourraient avoir plus d'effets néfastes que d'avantages, notamment car elles peuvent contenir des niveaux élevés de sel. Ils conseillent fortement de s'en tenir au produit frais et d'éviter toute supplémentation en lycopène.
Et pour modérer encore cette découverte, le Dr Iain Frame, directeur de recherche au Prostate Cancer  indique que « les études de ce type sont connues pour être difficiles à interpréter, et elles ne devraient l'être qu'avec la plus grande prudence. »
Les chercheurs concluent, pour leur part qu'il n'y a pour l'instant « pas suffisamment de preuves pour affirmer que la tomate protège efficacement contre le cancer de la prostate. D'autres études sont donc nécessaires. »
En attendant, ils conseillent aux hommes de manger une variété de fruits et légumes, de maintenir leur poids et de faire de l’exercice pour diminuer ce risque.

Pour rappel, en France, avec 71 000 nouveaux cas et 8 000 décès par an, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité