Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les 9-10 ans

Les enfants sportifs ont de meilleures capacités cognitives

Des chercheurs américains ont fait le lien entre l'activité physique d'un enfant et ses capacités d'aprentissage et de mémoire. Les enfants sportifs développeraient davantage leurs facultés cérébrales. 

Les enfants sportifs ont de meilleures capacités cognitives SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 20.08.2014 à 16h04
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’instar des adultes, tous les enfants ne sont pas férus de sport. Pourtant, l’activité physique peut être bénéfique pour leur développement cérébral, notamment pour le fonctionnement de leur système nerveux. C’est ce que suggère une récente étude américaine publiée dans le journal Frontiers of Neurosciences.

Plus de matière blanche 
Une équipe de chercheurs de l’Illinois a étudié le cerveau de 24 enfants âgés de 9 à 10 ans, à partir de scanners. Les enfants sont tous issus du même milieu socio-économique et aucun d’entre eux ne souffre de troubles d’apprentissage. En revanche, leur pratique régulière d’une activité physique n’est pas la même.
Les chercheurs ont remarqué une plus forte présence de fibres nerveuses (matière blanche) et une matière grise plus compacte dans le cerveau des enfants actifs. « Des études antérieures ont déjà montré que les enfants au niveau de forme physique élevé montrent de plus grands volumes de matière grise que les autres, mais c’est la première fois que nous faisons le lien avec la matière blanche », explique le Dr Laura Chaddock-Heylan, auteur principal de l’étude.

Un fonctionnement du système nerveux central plus actif
La matière grise sert à stocker la mémoireet à développer les facultés de concentration et d’attention. Elle se situe tout autour de la substance blanche, qui contient des fibres nerveuses entourées d'une couche protectrice. Cette couche agit comme un isolant mais elle facilite aussi la transmission des signaux vers le neurones. Elle régit donc le fonctionnement système nerveux central du cerveau.

Les découvertes du Pr Chaddock suggèrent donc que l’activité sportive régulière faciliterait l’ensemble des fonctions cognitives du cerveau de l’enfant, y compris les capacités de concentration et de mémorisation. De quoi convaincre les parents de mettre leur enfant au sport! Le Pr Chaddock précise toutefois que « d’autres tests plus élaborés devront être mis en œuvre pour valider ces découvertes. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité