Publicité

QUESTION D'ACTU

Une étude de l'université de Pennsylvanie

Pourquoi sommes-nous moins stressés au travail qu’à la maison

Une nouvelle étude montre que nous serions plus stressés à la maison qu’au bureau, mais que les perceptions de ce stress varient en fonction du genre.

Pourquoi sommes-nous moins stressés au travail qu’à la maison SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 24.05.2014 à 14h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Les parents de plusieurs enfants ne diront pas le contraire : entre les repas, les lessives, les pleures et les bobos, la vie à la maison est souvent plus stressante qu’au bureau. Mais que les parents se rassurent : ce genre de sentiment est très commun, comme l'atteste une étude de l’université de Pennsylvanie.


Les chercheurs ont réalisé trois prélèvements  par jour de l’intérieur de la joue de 122 personnes afin de mesurer les niveaux de cortisol des participants. Le cortisol est la principale hormone du stress, dont le taux augmente en cas de la situation. Ils ont également demandé aux participants d’évaluer leur état d’esprit à la maison et au travail. Résultats : le niveau de cortisol était bien plus bas quand les participants étaient au travail que lorsqu’ils étaient à la maison. Une différence qui semble se vérifier pour tous les statuts socio-économiques, et que les participants aient ou non des enfants. Selon Sarah Damaske, sociologue et une des auteurs de l'étude, ces résultats proviendraient du fait qu'au travail « les gens font une chose à la fois. Ils peuvent focaliser leur attention et ne sont pas en train de faire plusieurs choses en même temps », comme c’est souvent le cas à la maison.

Cependant, l’étude montre également que les participants sont le moins stressés durant le weekend. Pour Sarah Damaske :  « Je ne pense pas que la maison soit stressante. Le samedi, vous ne travaillez pas. Vous allez au parc, vous faites la lessive en retard. La journée va plus doucement… En fait c’est la combinaison des deux, bureau et maison, qui fait de la maison un endroit si stressant pour les gens durant la semaine ».

Pour ce qui est de la perception du stress, l’étude a mis en valeur des différences en fonction du genre : ainsi, une courte majorité d'hommes ont répondu qu’ils étaient plus heureux à la maison qu’au travail, alors que une large majorité des femmes ont expliqué être moins stressées au bureau. Cette différence de perception pourrait provenir du fait que les femmes sont toujours beaucoup plus investies que les hommes dans la vie de la maison, que ce soit l’éducation des enfants ou les tâches domestiques. Une autre réponse avancée par les auteurs de l’étude : dans le cas où l'on déteste son travail, il serait mieux acceptée de démissioner pour une femme que pour un homme. 

Le stress et un niveau élevé de cortisol sont associés avec de nombreuses maladies dont l'hypertension, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, l’obésité, et le cancer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité