Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport de l'OMS sur la santé des adolescents

Dépression : la cause n°1 de maladie chez les ados est sous-estimée

Un rapport de l’OMS sur la santé des adolescents révèle que la dépression est la principale cause de maladie et de handicap chez les adolescents de 10 à 19 ans.

Dépression : la cause n°1 de maladie chez les ados est sous-estimée JAUBERT/SIPA

  • Publié 15.05.2014 à 14h57
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Organisation Mondiale de la Santé appelle à en faire plus pour la santé des adolescents.

L'OMS a rassemblé pour la première fois dans un rapport, Health for the world’s adolescents, l'ensemble des données sur les problèmes de santé qui touchent les jeunes de 10 à 19 ans à travers le monde. La dépression est la première cause de maladie et de handicap dans cette catégorie et le suicide est la principale cause de décès après les accidents de la route et le VIH/sida.

 

La dépression fait des ravages

D’après certaines études, la moitié des personnes qui développent des troubles mentaux présentent leurs premiers symptômes avant l’âge de 14 ans. En prodiguant les soins nécessaires aux adolescents atteints de problèmes de santé mentale, on pourrait éviter des souffrances tout au long de leur existence, mais aussi des décès, estime l'OMS.

Les politiques de santé de 109 pays ont été examinées dans le cadre de ce rapport et il apparaît que seulement un quart d'entre elles aborde la santé mentale.

 

Les jeunes : une catégorie oubliée

On estime que 1,3 million d’adolescents sont décédés en 2012 dans le monde. Les auteurs du rapport recommandent notamment aux pays plusieurs mesures pour mieux répondre aux besoins des adolescents en matière de santé physique et mentale. 

Le Dr Flavia Bustreo, sous-Directeur général de l’OMS en charge de la santé de la famille, de la femme et de l’enfant regrette que « le monde n’accorde pas suffisamment d’attention à la santé des adolescents. Nous espérons que ce rapport incitera les responsables de haut niveau à s’intéresser davantage aux besoins de santé des 10-19 ans et servira de tremplin pour accélérer l’action en faveur de la santé des adolescents.»

 

Les accidents de la route et le VIH, principales causes de décès

Dans le monde, les trois principales causes de décès chez les adolescents sont les accidents de la route suivis par le VIH/sida et le suicide. Et les principales causes de maladie et de handicap sont la dépression, suivie des accidents de la route.

Au plan mondial, les accidents de la route sont donc la première cause de mortalité chez les adolescents, et la deuxième cause de maladie et de handicap dans cette population. Ces accidents touchent les garçons de manière disproportionnée : les décès sont plus de trois fois plus nombreux chez eux. Des moyens pourraient permettre de réduire ce nombre, tels qu'un meilleur accès à des transports publics fiables et sûrs et des règles de sécurité routière comme une limitation du taux d’alcoolémie et de la vitesse.

 

L'adolescence, une période charnière pour la prévention

Les experts de l'OMS insistent donc sur un point : l’adolescence est une période charnière pour poser les bases d’une bonne santé à l’âge adulte. C’est là en effet qu’apparaissent, ou sont renforcés, de nombreux comportements et conditions favorisant le développement des principales maladies non transmissibles.

Jane Ferguson, scientifique au Département OMS Santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, qui a dirigé la rédaction du rapport, enfonce le clou et déclare à l'intention des Etats qui sont appelés à mettre en place des politiques de santé visant davantage les adolescents qu' « en l’absence de suivi, les problèmes de santé et les comportements à risque qui se manifestent à l’adolescence ont de graves conséquences sur la santé et le développement des adolescents aujourd’hui, et pourront avoir demain des effets dévastateurs sur leur santé d’adulte ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité