Publicité

QUESTION D'ACTU

American Heart Association

Hypertendus : des épices à la place du sel pour suivre son régime

Mettre des épices dans les plats à la place du sel permet de réduire l'apport en sodium. Une geste essentiel pour les patients qui souffrent de prolèmes cardiaques.

Hypertendus : des épices à la place du sel pour suivre son régime SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 20.03.2014 à 13h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour les personnes hypertendues, réduire la consommation de sel est extrêmement importante. Le sel en excès augmente les risques de maladies cardiovasculaires. De nombreux régimes recommandent de limiter son utilisation mais les patients sont souvent désorientés pour trouver une alternative pour agrémenter les repas. D'autant quue les produits préparés sont souvent riche en sodium. Des chercheurs de l’Université de San Diego ont trouvé un élément de  réponse.

Compenser l'apport en sel

Pour les besoins de cette étude présentée par l'American Heart Association, Cheryl Anderson, l’auteur et professeur de médecine préventive à l’université de San Diego, a décidé d’étudier 55 participants pour la plupart en situation d’hypertension (60%), de diabète (18%) et de surpoids. L’étude s’est passée en deux phases.

Dans un premier temps, les 55 « cobayes » ont commencé un régime avec un faible apport en sodium. Les plats qu’ils ont consommé pendant les quatre semaines étaient fournis par les équipes du Pr Anderson. Grâce à ce régime, les participants ont vu leur absorption de sodium passé de 3,450 mg/jour à 1,656 mg/jour. Dans un second temps, le groupe a été séparé en deux. D’un côté, une partie a suivi un programme de 20 jours pour apprendre à maintenir leur apport de sodium autour de 1,5 mg/jour en utilisant des épices et des herbes à la place du sel. Le reste du groupe devait essayer de réduire leur apport de sodium eux-mêmes.
Même si tout le groupe a vu son apport en sodium augmenter pendant la seconde phase, les personnes ayant suivi le programme (épices) consommait 966 mg/jour de sodium en moins que les personnes ayant essayé de réduire leur taux de sodium seul.

Les résultats montrent qu’apprendre aux gens à assaisonner leur nourriture d’une autre manière qu’en salant peut permettre de réduire de manière considérable l’apport en sodium.

 

Sensibiliser à de nouvelles techniques

Cheryl Anderson le reconnaît, « le sel est en abondance dans tous les produits et le niveau moyen de consommation de sodium par Américain est très élevé – beaucoup plus haut que ce qui est recommandé pour vivre sainement ». En France, le problème est le même. Les Français consomment quotidiennement 8,7g de sodium pour les hommes et 6,7 g pour les femmes. Ce qui est clairement trop élevé par rapport au 5g de sodium par jour recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Pour réduire cette consommation, le spécialiste de l'université de San Diego, recommande d'appliquer le programme testé durant l'étude : apprendre aux participants à mieux consommer des épices, à faire attention au type de nourriture à emporter et à surveiller sa consommation de sodium.
Aucun type d'épices en particulier n'est recommandé, les chercheurs conseillent de les essayer toutes pour ensuite choisir. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité